Dossier : Quand l’ITE passe en mode impact carbone réduit

Sivagami Casimir
28/10/2021

Avec l’entrée en vigueur de la future RE 2020, la dimension carbone prend de plus en plus de place. Sans oublier la performance thermique, les acteurs de l’ITE font évoluer leur offre dans ce sens.

Dossier Isolation thermique par l'extérieur ITE bas carbone
Photo de couverture [©Pyralis]

Entre 2016 et 2019, le marché de construction neuve évoluait avec des hauts et des bas, néanmoins de manière plutôt dynamique. Mais depuis, le secteur s’enfonce dans une profonde crise. Dès le début de l’année 2021, toutes les fédérations professionnelles alertent sur cette rude plongée qui préfigure de fortes tensions… Olivier Sailleron, président de la FFB, parle même de la perspective d’une crise sociale d’ici deux à cinq ans.

Lire aussi :
Dossier : Le bâtiment se prépare à la RE 2020
Relance de la construction neuve : Jean Castex fait plusieurs annonces

A cette baisse des autorisations et des mises en chantier, s’ajoutent d’autres facteurs pénalisants, tels que la hausse des matières premières qui ralentit de nombreuses industries ou encore le manque de main-d’œuvre et la politique gouvernementale menée à ce niveau. Même si cette dernière a évolué ces derniers mois. Ainsi, la nouvelle réglementation environnementale (RE 2020), mise en application en janvier 2022, ne débutera pas sous les meilleurs auspices. Pourtant, elle devrait changer de nombreuses pratiques.

La construction neuve sous tension pour l’arrivée de la RE 2020

En effet, et malgré cette situation, la réduction de l’impact carbone et la résilience du secteur restent un enjeu majeur pour ces prochaines décennies. Que ce soit au niveau de la conception du bâtiment, que dans les choix des matériaux mis en œuvre. Dans le monde de l’isolation, de nombreux industriels travaillent sur la problématique. La RE 2020 ne se contente pas seulement de fixer des objectifs environnementaux. Dans la continuité de la RT 2012, la performance énergétique de l’enveloppe du bâtiment fait partie des prérequis.

A ce niveau, l’isolation joue un rôle majeur. Si en France, l’isolation thermique par l’intérieur (ITI) continue de dominer le marché en construction neuve, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) n’a pas dit son dernier mot. Traditionnellement, le marché de l’ITE est plutôt porté par la rénovation. Cependant, cette technique fait sa petite trajectoire avec des réponses de plus en plus adaptées aux nouvelles problématiques. Modernisation du process industriel, solutions à impact réduit, recyclage… Les axes d’amélioration sont multiples.

L’isolation thermique par l’extérieur en transition environnementale

Pour de nombreux acteurs de l’ITE en filière sèche (bardages, vêtures et vêtages) et humide (isolants sous enduit) la quête de la performance thermique se mêle désormais à la quête de la réduction carbone. Si les matériaux biosourcés ont clairement été mis en avant dans les dernières prises de position du gouvernement et dans les nouveaux calculs validés pour la RE 2020, ils ne riment pas nécessairement avec un bilan environnemental exemplaire. Chacun s’affaire donc à la création de Fdes, les nouveaux garants de l’AVC des produits et précieux sésames pour répondre aux futurs appels d’offres.

Les industriels de l’ITE se positionnent chacun sur ce créneau en fonction de leur matériau de prédilection. Avec cette transition, la R&D des différents acteurs du bâtiment est en pleine ébullition, avec l’arrivée d’innovations sur le marché. Le PSE de demain est déjà sur des chantiers, le biosourcé se fait une place, les systèmes d’ITE se transforment et s’adaptent aux nouvelles pratiques, notamment l’ossature bois. Les industriels naviguent avec des ambitions environnementales de plus en plus précises, répondant ainsi à une demande et une réglementation tout autant exigeante.

Sivagami Casimir

Aller plus loin :

Rencontre – Hirsch Isolation : Les précurseurs du PSE à impact carbone amélioré
Pour Hirsch Isolation, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) concentre une grande part de ses activités. Avec sa gamme Eca, l’industriel se tourne vers le polystyrène de demain.

Interview – SNBVI : « Le marché se porte bien »
Le SNBVI rassemble les industriels du parement et des accessoires autour de la problématique de l’ITE en filière sèche. Tour de marché avec Stéphane Lambert, son président.

Rencontre – Myral : Un impact carbone nul d’ici 2024
Depuis presqu’une quarantaine d’années, Myral développe et commercialise des solutions d’isolation thermique par l’extérieur. L’industriel se dirige aussi vers la neutralité carbone de ses solutions.

Interview – Isobox Isolation : Au cœur des tendances
L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) représente 40 % de l’activité standard d’Isobox Isolation. L’industriel suit de près les tendances et propose une nouvelle solution en adéquation avec les enjeux environnementaux actuels.

Economie – Hausse de 25 % pour le marché du bardage bois
Selon une étude menée par Jean-Marc Mornas, le marché du bardage bois apparaît en progression de + 25 % depuis 2020.

Réalisation – Duo bois-paille pour équipement performant
A Clermont-Ferrand (63), le quartier Saint-Jean est en pleine mutation. Le nouvel équipement associatif et sportif, qui verra le jour en 2023, a pour ambition d’atteindre le label E4C2.