Hausse de 25 % pour le marché du bardage bois

Muriel Carbonnet
27/10/2021

Selon une étude menée par Jean-Marc Mornas, le marché du bardage bois apparaît en progression de + 25 % depuis 2020.

Le marché du bardage bois apparaît en progression de + 25 % depuis 2020. [©Silverwood]
Le marché du bardage bois apparaît en progression de + 25 % depuis 2020. [©Silverwood]

Selon une étude menée par Jean-Marc Mornas pour Le Commerce du bois, le marché du bardage bois apparaît en progression de + 25 % depuis 2020. Des chiffres liés à une volonté de construire bas carbone. Ainsi qu’à la crise qui a poussé les ménages français à réaliser des travaux d’amélioration de l’habitat et d’aménagement extérieur. Les résultats de l’étude ont porté sur le positionnement et la perception du bardage bois en France. Celle-ci a eu pour objectifs, par le biais de 13 entretiens avec des acteurs significatifs de la filière, d’établir un panorama global du marché. Ceci, avec une analyse par typologie de bardages, par essence et par nature de finitions.

Un marché du bardage bois stable depuis 2016

Ce marché a été relativement stable jusqu’en 2019, avec + 6,8 % de progression par rapport à 2016. Mais il augmente fortement depuis la crise sanitaire. Cette étude fait aussi ressortir les évolutions produits et les tendances marchés. A la question de savoir si cette forte hausse va s’inscrire dans la durée. Pour le moment, les interrogés peinent à y répondre en raison du contexte actuel. Néanmoins, selon l’étude Mornas, à un horizon de 4 – 5 ans, le marché du bardage, en tenant compte de l’évolution des marchés supports, devrait pouvoir raisonnablement se situer autour de 6 600 – 6 700 000 m² vendus. 

Par rapport à 2019, contexte avant crise, le marché pourrait donc progresser de 16 à 17% d'ici 2025.  [©Protac]
Par rapport à 2019, contexte d’avant crise, le marché pourrait donc progresser de 16 à 17 % d’ici 2025. [©Protac]

Par rapport à 2019, contexte d’avant crise, le marché pourrait donc progresser de 16 à 17 % d’ici 2025. Suite à ces constats, fin 2021 et en 2022, une campagne de communication et de prescription d’envergure nationale sera menée pour faire rayonner le bardage bois en France. Les axes de communication concerneront l’impact carbone des bâtiments, la propreté des chantiers, la rapidité de pose et la facilité de mise en œuvre.

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement