Une première promotion pour l’Académie du bois et de la mixité des matériaux

Sivagami Casimir
07/12/2021

Bouygues Bâtiment France Europe et le Centre Gustave Eiffel, associés au lycée Gustave Eiffel de Massy, Humando et l’institut technologique Bois FCBA, lancent la toute première promotion de l’Académie du bois et de la mixité des matériaux.

La toute première promotion de l’Académie du bois et de la mixité des matériaux. [©Bouygues Bâtiment France Europe]
La toute première promotion de l’Académie du bois et de la mixité des matériaux. [©Bouygues Bâtiment France Europe]

A l’occasion du Forum Bois Construction, en juillet dernier, Bouygues Bâtiment France Europe et le Centre Gustave Eiffel devenaient l’un des lauréats de l’appel à projets Booster Bois-Biosourcés. Les deux entités ont été sélectionnées pour la création d’une Académie du bois et de la mixité des matériaux. Quelques mois après cette distinction, ils lancent la toute première promotion. En association au lycée Gustave Eiffel de Massy (91), Humando1 et l’institut technologique Bois FCBA.

Lire aussi :
RE 2020 : La FFB lance la web-série “Réunion de chantier”
Dossier : Le bâtiment se prépare à la RE 2020

Depuis que le gouvernement a dévoilé les premières lignes de la RE 2020, le bois et les matériaux biosourcés ont reçu un grand coup de projecteur. Avec la publication des différents textes d’application, les acteurs du secteur ont, pour beaucoup, brandi les bienfaits du “bon matériau, au bon endroit”. En somme : place à la mixité des matériaux. S’il est encore tôt pour dire qu’en pratique, la phrase rentrera dans les adages du bâtiment, l’Académie du bois et de la mixité des matériaux veut accompagner ce changement de paradigme.

Accompagner la mixité des matériaux

« Le recours au bois et aux matériaux biosourcés implique une véritable rupture dans notre façon de concevoir et de construire des bâtiments, explique Fabrice Denis, directeur de “construire autrement” de Bouygues Bâtiment France Europe. Les utiliser, c’est nécessairement favoriser l’émergence de nouveaux métiers et de nouvelles compétences, d’ores et déjà, en tension. L’académie, que nous sommes fiers de porter avec nos partenaires, est le fruit d’une démarche transversale et collective au service de l’ensemble de la filière. Mais, au-delà d’apporter une réponse crédible aux enjeux de raréfaction et de transformation des compétences, elle est aussi un vecteur de modernisation et d’attractivité pour tout un secteur. »

Lire aussi :
La FNTP et le CCCA-BTP unis pour la formation

La formation a pour objectif de développer une offre allant de l’infra-bac au bac +5. Et d’assurer la montée en compétence des compagnons vers de nouveaux modes constructifs impliquant le bois. Mais aussi les matériaux biosourcés (chanvre, paille, terre crue…), le béton et l’acier.

Former à la polyvalence et aux nouveaux métiers

Le but est aussi de booster l’attractivité de ces nouveaux métiers et d’inciter à plus d’inclusion. Que ce soit à travers l’insertion et la féminisation. L’académie propose ainsi trois niveaux de formations en alternance. La filière “monteur en structure bois et mixité des matériaux” (niveau III), un bac pro “technicien constructeur bois” (niveau IV). Et enfin, un BTS “système constructif bois et habitat” (niveau V). Ce dernier devrait être complété, à terme, par une licence professionnelle.

Dans ce cadre, la toute première session de “monteur en structure bois et mixité des matériaux” a débuté ce mois de décembre 2021. Et ce, au lycée professionnel Gustave Eiffel de Massy, avec 14 alternants. De plus, une plate-forme pédagogique unique a été créée au sein de l’établissement pour proposer sur un même site, les phases de formation et d’expérimentation.

1Spécialiste de l’insertion.