L’ESB et Bouygues Construction lancent une chaire industrielle

Sivagami Casimir
07/06/2022

L’ESB et Bouygues Construction lancent une chaire industrielle autour de l’usage du bois et des matériaux biosourcés.

Jacques Bouillot, président de l’école d’ingénieurs ESB, et Thiébault Clément, directeur R&D de Bouygues Construction, ont officialisé la création d’une chaire industrielle. [©ESB]
Jacques Bouillot, président de l’école d’ingénieurs ESB, et Thiébault Clément, directeur R&D de Bouygues Construction, ont officialisé la création d’une chaire industrielle. [©ESB]

A l’occasion du Carrefour international du bois de Nantes, l’Ecole supérieure du bois (ESB) et Bouygues Construction ont annoncé la création d’une nouvelle chaire industrielle. Pour une période de trois ans, cette dernière a pour logique de favoriser l’emploi de matériaux biosourcés dans le bâtiment de demain. Ce partenariat combine un double objectif. Ainsi, cela permettra à l’ESB de renforcer ses capacités à produire des connaissances autour du bois. Mais aussi, des matériaux biosourcés, afin d’accompagner les acteurs du secteur face aux enjeux à venir.

De plus, la chaire vise à soutenir les ambitions de la démarche WeWood de Bouygues Construction. A savoir, construire 30 % de ses réalisations en bois, à l’horizon 2030. « L’ESB est un partenaire clef qui va nous permettre d’accélérer la mutation de notre métier, historiquement lié au béton, vers de nouveaux matériaux aux atouts considérables, explique Thiébault Clément, directeur de la R&D chez Bouygues construction. Et ce, aussi bien du point de vue de l’impact énergétique que de l’esthétisme. »

Agir de manière collective vers des solutions durables

La chaire s’articule ainsi autour de trois volets : la technique, la pédagogie et la communication. Le premier volet permettra ainsi la mise en place d’essais, de protocoles de recherche ou encore de modélisation. Quant à la partie “pédagogique”, elle se concentre sur la création de modules de formation. Ceux-ci sont dédiés aux collaborateurs de Bouygues, mais pas que. Des programmes de formation continue développés par Bois HD1 et de nouveaux contenus alimenteront les cursus de l’ESB (BTS, bachelor, licence, diplôme d’ingénieur ou encore mastère…).

Lire aussi :
L’ESB lance un bachelor “Chef de chantier bois et bas carbone”

Enfin, le volet “communication” s’attachera à l’organisation de journées techniques, de webinaires et autres prises de parole. « Face au défi du changement climatique, il est essentiel d’agir de manière collective pour faire émerger des solutions durables, indique Jacques Bouillot, président de l’ESB. Les choix que nous actons aujourd’hui auront des conséquences demain. Si les matériaux biosourcés sont des ressources disponibles dans l’immédiat, il ne faut pas négliger l’impact de la massification de leur utilisation dans les décennies à venir. »

Mettre en avant la recherche et les étudiants

La Chaire ESB/Bouygues Construction se concrétise aussi à travers des projets. Les deux premiers seront consacrés à l’usage des matériaux biosourcés dans le bâtiment et à la gestion de la ressource forestière. Chaque année, la chaire lancera deux nouveaux projets. Ils mobilisent ainsi les ingénieurs de Bois HD1, les enseignants-chercheurs et les étudiants de l’ESB. Ces derniers bénéficieront d’ailleurs par ce partenariat de facilité d’intégration professionnelle au sein de Bouygues Construction.

En retour, l’entreprise profitera d’avant-premières sur les résultats des projets. « La création de cette chaire va aussi mettre en valeur le savoir-faire de nos étudiants, poursuit Jacques Bouillot. Et attirer l’attention des jeunes désireux de s’engager dans un cursus, dont l’objet d’étude permet d’avoir un véritable impact sur le monde de demain. »

1Centre d’ingénierie de l’ESB.