Dossier : Construction bois et isolation biosourcée, un mariage heureux

Sivagami Casimir
26/01/2022
Modifié le 25/05/2022 à 14:58

Aujourd’hui, l’association du bois et des matériaux biosourcés se démocratise dans la construction neuve. Quels sont les avantages de ce mariage heureux ?

Dossier isolation biosourcée et construction bois
Photo de couverture [©Julien Lanoo]

En décembre dernier, la Loi de finances 2022 a été publiée au Journal officiel. Selon la répartition du budget de l’Etat, 17,1 Md€ sont consacrés au logement. Dans le détail, 13,1 Md€ sont injectés dans les aides et l’accès au logement, 2,7 Md€ pour les hébergements d’urgence et 1,3 Md€ pour l’urbanisme des territoires et de l’habitat. A cela s’ajoutent 6,7 Md€ pour la rénovation énergétique. Ces montants en hausse depuis plusieurs années traduisent bien la nécessaire prise en compte de cette thématique. Tant d’un point de vue sociétal, qu’environnemental.

En effet, de nombreuses voix ont tiré la sonnette d’alarme sur l’importance de la rénovation énergétique pour la décarbonation du bâtiment. Il en va de même pour la construction neuve. Un secteur qui connaît autant de déconvenues que de révolutions avec la promulgation de la RE 2020. De plus en plus de maîtres d’ouvrage prennent le pas de la construction “responsable”.

La construction neuve se met au vert

Dans cette logique et pour répondre aux enjeux de réduction carbone, les filières bois et des matériaux biosourcés n’hésitent pas à brandir leurs atouts. Selon la dernière Enquête nationale de la construction bois, le matériau n’est plus cantonné à la maison individuelle et gagne du terrain dans tous les segments de la construction, même si la pandémie et les crises liées ont impacté les acteurs du secteur.

De son côté, le marché des isolants biosourcés se développe et s’installe de plus en plus. Aujourd’hui, le mariage des deux, bois et biosourcé, se démocratise. Par exemple, 28 aménageurs franciliens ont signé le Pacte Bois-Biosourcés. Ils s’engagent ainsi à réaliser entre 10 % et 40 % de constructions neuves ou réhabilitations avec ces matériaux. La moitié des bâtiments devra intégrer du bois en structure et les signataires devront mettre tous les moyens en œuvre pour atteindre un objectif de 30 % de bois et matériaux biosourcés français. Ces initiatives sont aussi valorisables à travers des labels de références, tels que le Bâtiment biosourcé ou BBCA.

Vers une démocratisation ?

Autre exemple, celui des choix constructifs de la Solideo pour les bâtiments des JO 2024, qui s’engage à utiliser un maximum de solutions issues de ces filières. Outre ses qualités environnementales, l’association bois/biosourcé répond aussi à des défis techniques et sociétaux. Lesquels sont indispensables dans la conception d’un bâtiment. A l’image de la performance thermique, le confort d’été ou encore la sécurité incendie et la logique d’économie circulaire. En effet, la dimension locale est une dominante importante dans le développement de ces filières.

De plus en plus d’outils, de documentation et de règles professionnelles existent pour accompagner la démocratisation de ces pratiques. Et pour répondre aux exigences de la réglementation, à l’image de la RE 2020 et la Stratégie nationale bas carbone.

Aller plus loin :

–  Interview – AICB : « Les signaux sont au vert pour la construction biosourcée »
Boostée par la RE 2020 et la loi Climat et Résilience, la construction biosourcée a le vent en poupe. La filière représentée par l’AICB compte bien doubler ses capacités de production ces prochaines années.

Rencontre – CNDB : La RE 2020, un atout supplémentaire pour le bois et le biosourcé
Le CNDB est l’organisme de communication de la filière bois. Il promeut ainsi son matériau de prédilection, et apporte des informations et des solutions techniques.

Réalisation – L’isolation en fibres de bois : L’alternative pour NC Solutions Bois
A Lans-en-Vercors (38), une nouvelle maison individuelle mélange construction bois et isolants biosourcés. Une façon de répondre de manière efficace aux exigences du chantier.

Découverte – Kompozite : Un outil engagé dans la transition environnementale
Fondée il y a un an et demi, la start-up Kompozite a développé un outil d’aide à la décision pour accompagner la conception de bâtiments alliant performance et ambition carbone.

Actualité – Une première promotion pour l’Académie du bois et de la mixité des matériaux
Bouygues Bâtiment France Europe et le Centre Gustave Eiffel, associés au lycée Gustave Eiffel de Massy (91), Humando et l’institut technologique Bois FCBA lancent la toute première promotion de l’Académie du bois et de la mixité des matériaux.

Nouveauté produit – Knauf dévoile un nouvel isolant biosourcé
Knauf dévoile le Thermasoft Natura, un nouvel isolant d’origine biosourcée. Ce matériau a été imaginé pour favoriser la transition énergétique des bâtiments.

Exposition – TerraFibra : Ode à l’architecture frugale
Jusqu’au 27 février 2022, le Pavillon de l’Arsenal accueille l’exposition TerraFibra. Une ode à l’architecture frugale, et à  la construction biosourcée et géosourcée.

Savoir – Chanvre : Un matériau boosté par le succès des isolants biosourcés
La France reste le leader européen de la culture du chanvre, toutes applications confondues. Celles dans la construction connaissent un développement continu depuis plusieurs années, dans le contexte porteur des isolants biosourcés.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article