Béton[s] le Magazine n°88

Produit

Édito

Moitié plein ou moitié vide ?

Le verre que nous avons devant nous est-il à moitié plein ou à moitié vide ? Et déjà, pointe le débat philosophique. L’optimiste a tendance à regarder le côté plein. Le pessimiste ne voit que le côté vide. Lequel a raison ? Les deux mon capitaine, mais avec chacun une vision différente des choses : positive ou négative.

Cette réflexion prend tout son sens dans la situation que nous vivons en ce moment. Personne n’est d’accord sur la marche à suivre. Les “y-a-qu’à” et les “faut qu’on” sont légion. Mais ce qui semble se dessiner, c’est le changement. Voulu - le verre à moitié plein - ou subi - le verre à moitié vide -, il est en marche. Demain, nous travaillerons de manière différente. C’est une certitude. L’essentiel est là car, ce que chacun veut, c’est pouvoir continuer son activité. Changer, c’est évoluer, innover, se transformer parfois pour toujours aller de l’avant. Béton[s] le Magazine et www.acpresse.fr sont là pour montrer ces changements et ces innovations, pour accompagner les mutations, pour dévoiler les transformations et les stratégies nouvelles. On le voit, les choses ne sont pas toujours simples à mettre en place, mais pas impossibles non plus. Tout dépend de la manière de regarder le verre que l’on a devant soi.

Frédéric Gluzicki

Directeur de la publication

ESPRIT BETON. Michel Charpentier. A la fois bestiaire et corps refigurés.

ACTEURS. Ingérop ou la culture du partage.

EN COUVERTURE. Les bétons se font archi-beaux !

TECHNIQUE S & ARCHITECTURE. Le Corbusier et les Maisons Joual.

A LA LOUPE. Les malaxeurs s’ouvrent de nouveaux horizons.

PASSE SIMPLE. Bernard Laffaille. Précurseur de l’ingénierie-conseil

18,00

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?