Édito

Est-ce que le soleil va rendre le sourire aux gens ? Est-ce qu’il va les rendre plus optimistes ? Impossible de répondre à ce type de question. En tout cas, une chose est sûre, son retour - pour ne pas dire son arrivée - tant espéré fait beaucoup de bien. Déjà au moral. Sur les chantiers, certaines inquiétudes en profitent pour disparaître, comme celles des risques d’arrêt pour intempéries. Il était temps, suite aux périodes de froid glacial de début d’année et à un printemps qui n’a jamais vu autant d’eau tomber du ciel. On retourne dans la normalité. Ne reste plus qu’à croire que cette normalité concernera aussi l’activité du secteur, car il y a beaucoup de retard à rattraper. Il faut couler les mètres cubes de béton qui n’ont pas pu l’être durant le premier semestre. Poser les éléments préfabriqués qui sont restés stockés bien à l’abri. Passer enfin commande des machines qui de toute façon doivent être remplacées. N’espérons pas encore le retour à la période glorieuse des extensions de parc ou de l’explosion des volumes, mais juste un peu de normalité, avec le soleil en prime.

Frédéric Gluzicki
Directeur de la publication

Esprit Béton : Les Terrasses de Kader Attia.

En couverture : Solutions pour planchers.

Techniques & Architecture : La Philharmonie de Paris.

Zoom sur… : Les micro-fibres synthétiques.

Passé simple : Louis Kahn, De lumière et de béton.

16,00

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?