Fumées de silice : une approche environnementale, sécuritaire et sanitaire

Rédaction
15/06/2020

Limiter les impacts environnementaux du béton est primordial. A ce niveau, les pistes sont nombreuses et variées pour y parvenir, telle l’utilisation de fumées de silice. Ces axes de progression s’accompagnent de réflexions sur l’aspect sanitaire des matériaux utilisés.

Retrouvez l’article dans Béton[s] le Magazine n° 88.

Nombre d’ouvrages d’art de la Nouvelle Route du Littoral, sur l’île de La Réunion, ont été construits en utilisant des bétons intégrant des fumées de silice. [©ACPresse]
Nombre d’ouvrages d’art de la Nouvelle Route du Littoral, sur l’île de La Réunion, ont été construits en utilisant des bétons intégrant des fumées de silice. [©ACPresse]

Depuis les années 1980, la fumée de silice est utilisée dans les bétons. Au fil du temps, elle va évoluer du statut de déchet à celui de sous-produit, jusqu’à devenir un co-produit : addition pour béton. Issue de la fabrication du silicium et du ferro-silicium, la fumée de silice est aujourd’hui de qualité régulière et maîtrisée. Grâce à l’amélioration des matières premières et des process industriels.

La norme produits européenne en vigueur pour la fumée de silice est l’EN 13263 -1 et – 2.

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement

Retrouvez l’article dans Béton[s] le Magazine n° 88.