Cloison acoustique : L’art de protéger les oreilles

Yann Butillon
17/02/2020

Le bruit est l’une des causes de stress et d’agression environnementale les plus citées par les Français. Pour lutter contre cette pollution sonore, les cloisons acoustiques tentent de gérer les ondes des sons. Rarement une mince affaire...

Le principe de “masse-ressort-masse” permet de limiter la propagation du son. [©DR]
Le principe de “masse-ressort-masse” permet de limiter la propagation du son. [©DR]

Isoler thermiquement un bâtiment, c’est mettre en campagne une armée de solutions pour combattre un ennemi : le froid, qui tente de pénétrer par tous les moyens dans les constructions. Pour l’isolation phonique, l’armée [avec notamment la cloison acoustique] se réunit pour lutter contre un envahisseur multiple. En effet, il ne faut pas lutter contre “LE” bruit, mais contre “LES” bruits. 

A commencer par le bruit aérien, qui est l’œuvre d’une source, qui n’entre pas en contact avec la structure. C’est par exemple ce voisin, qui écoute David Guetta à fond à 2 h du matin… pour le bruit aérien intérieur. Ou les klaxons des bouchons pour le bruit aérien extérieur. Ces bruits voyagent donc dans les airs, font vibrer une paroi, qui transmet le son aux locaux mitoyens.
La 2ecatégorie de son est représentée par la voisine du dessus, qui marche en talons. Ou les enfants qui lancent des objets aux sols ou une chaise que l’on tire. Ce sont les bruits de chocs, aussi appelés solidiens. Cette fois, c’est la structure elle-même, qui vibre et qui transmet les sons.
Enfin, dernière catégorie, les radiateurs, la climatisation, les ascenseurs ou les robinets bruyants. Ils sont regroupés dans la catégorie de bruits d’équipement. 

Des matériaux adaptés aux différentes sources de son

Si la nature des sons peut être diverse, leur mode de transmission l’est aussi. On parle de transmission directe, lorsque la paroi se met à vibrer pour informer de ce qui s’écoute ou de ce qui se dit dans une pièce voisine. La transmission est dite latérale”, lorsqu’elle se fait par les structures communes comme les plafonds/planchers. Enfin, comme l’isolation thermique peut avoir ses ponts thermiques, il existe des ponts phoniques. Des transmissions parasites résultent d’un défaut de mise en œuvre de l’isolation thermique. 

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article