L’Anah ambitionne 600 000 rénovations en 2021

Sivagami Casimir
29/01/2021

A l’occasion de ses vœux pour 2021, l’Anah a fait un bilan sur son activité et sur MaPrimeRénov, un an après son lancement. Au total, 247 323 logements ont été rénovés.

Thierry Repentin, président de l'Anah, Emmanuelle Wargon, ministre du Logement et Valérie Mancret Taylor, directrice générale de l'agence ont fait un bilan des actions de l'Anah. [©G.Murat]
Thierry Repentin, président de l’Anah, Emmanuelle Wargon, ministre du Logement et Valérie Mancret Taylor, directrice générale de l’agence ont fait un bilan des actions de l’Anah. [©G.Murat]

A l’occasion de ses vœux pour 2021, l’Anah a fait un bilan sur son activité et sur MaPrimeRénov, un an après son lancement. « L’année 2020 aurait pu mettre à mal nos ambitions, mais cela n’a pas été le cas », déclare Thierry Repentin, président de l’Agence nationale de l’habitat. Même son de cloche pour Valérie Mancret Taylor, directrice générale, qui salue « une dynamique, qui s’est même amplifiée pendant la pandémie ». Et de poursuivre : « nous enregistrons 247 323 logements rénovés, soit une augmentation de 58,8 % par rapport à 2019. »

Ainsi, 209 510 logements ont été rénovés dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique (+ 79 %), dont 51 967 dans le cadre du programme Habiter Mieux Sérénité (+ 7 %). Les copropriétés ne sont pas en reste et comptent 24 230 logements rénovés. « La dématérialisation des dépôts de dossier nous a permis d’être efficaces. Au total, cela concerne 95 % des demandes. » Pour Thierry Repentin, ces chiffres témoignent du bon fonctionnement des grands programmes nationaux. « La massification est bien là. En 2018, nous n’étions qu’à 62 000 logements rénovés. La revitalisation des petites villes s’accélère grâce à des programmes comme Action cœur de ville ou encore Petites villes de demain. »

Une prévision de 600 000 logements rénovés en 2021

Du côté de MaPrimeRénov, même si des difficultés techniques ont été observées sur la plate-forme (2 % des dossiers impactés), les dossiers instruits sont en progression. « Nous avons eu 192 000 dossiers déposés depuis le lancement. Près de 141 000 ont bénéficié d’un feu vert, reprend Thierry Repentin. Nous avons eu une vraie montée en puissance ces six derniers mois. Et ce, malgré un 2e confinement. » Dans ce panel, 64 % des bénéficiaires sont des ménages modestes, des 1er et 2e déciles. En termes de travaux, ceux-ci concernent à 72 % le système de chauffage, suivi de l’isolation (26 %) et de la ventilation (2 %).

Pour 2021 et selon les engagements de France Relance, la rénovation énergétique devrait bénéficier d’un budget de 2,2 Md€, dont 1,7 Md€ seront dédiés à MaPrimeRénov. « Avec ce budget, l’Agence va pouvoir financer près de 600 000 logements. D’autant plus que l’aide va être ouverte à tous les propriétaires. » Par ailleurs, l’Anah fête cette année ses 50 ans.