Comment réduire les émissions de carbone des bâtiments existants ? C’est cette nouvelle question que l’Alliance HQE-GBC aborde avec le projet NZC Rénovation.

Le NZC Rénovation s’appuie sur des cas d’études représentatifs.
Opération les Hauts de Chêne, après rénovation. [©Podeliha]

Comment réduire les émissions de carbone des bâtiments existants ? C’est cette nouvelle question que l’Alliance HQE-GBC aborde avec le projet NZC Rénovation. Grâce au financement de la Fondation Redevco, l’organisme compte bien trouver les leviers nécessaires à la réduction des émissions de CO2 dans ce domaine. En effet, la rénovation énergétique et les bâtiments bas carbone sont des leviers clefs dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pour rappel, selon le baromètre annuel d’OpinionWay et Monexpert-renovation-energie.fr, la France compte 15 M de logements énergivores, dont 7 M situés dans les classes F et G (consommation énergétique de 231 à 451 kWh/m2/an).

Le programme a pour ambition d’identifier une méthode qui permettrait d’augmenter la performance des bâtiments sur l’ensemble de leur cycle de vie. Le NZC Rénovation s’appuie sur des cas d’études représentatifs. Il permettra ainsi de mettre en évidence les méthodes et les solutions efficaces présentes sur le marché français. L’Alliance HQE-GBC a aussi comme objectif de diffuser et de traduire ses travaux à travers l’Europe. Une initiative possible grâce au concours du World GBC et de son réseau AIA Environnement.

Le projet NZC Rénovation se déroule en plusieurs parties. Il se compose d’un réajustement de la méthode ACV rénovation [Lire notre article à ce sujet], de la réalisation d’étude de cas et de son optimisation. Enfin, l’Alliance HQE-GBC s’attèlera à la rédaction d’une guide de bonnes pratiques « en réalisant une étude technico-économique des projets d’optimisation pour se rapprocher de la neutralité carbone ». Débuté en novembre de l’année dernière, le programme devrait s’achever en avril 2021.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article