Présidentielle : La filière Terre cuite publie son Livre blanc

Rédaction
12/04/2017

Pour peser dans les débats actuels des élections présidentielles et législatives, la FFTB a édité un Livre blanc.

Présidentielle : La filière Terre cuite publie son Livre blanc

Pour peser dans les débats actuels des élections présidentielles et législatives, la Fédération française des tuiles et briques (FFTB) a édité un Livre blanc pour rassembler ses propositions pour le futur de la construction. Intitulé “Construction de logements : pour un nouveau pacte social français”, il a été présenté par Pierre Jonnard, président de la fédération.

Première des nécessités : obtenir la reconnaissance de la durabilité du matériau terre cuite. « En tant qu’industriels, nous alertons les pouvoirs publics sur l’importance de mieux prendre en considération la durabilité au sens de “durée de vie”, si nous voulons lutter contre l’obsolescence programmée dans un secteur aussi important que le logement. Favorisons des bâtiments à longue durée de vie (supérieure à 200 ans)» Dans les faits, la Fédération souhaite que soit affichée la durée de vie, au moins estimée, des matériaux. Facilitant au passage l’assurance des bâtiments utilisant la terre cuite. Les membres de la FFTB voudraient également que le critère de la durée de vie et des capacités de recyclage des matériaux utilisés soit inclus dans les appels d’offres publics, poussant même à la création d’un label géosourcé renouvelable.

La Fédération insiste aussi sur la valorisation de la production locale des matériaux. « Nos usines sont présentes dans les territoires depuis plusieurs décennies. Elles sont engagées au quotidien avec les acteurs locaux, les élus bien sûr, mais aussi les associations sportives, culturelles et naturellement le tissu économique créé avec nos fournisseurs, sous-traitants et clients. » La filière souhaite pousser là son avantage provenant de son maillage national de ses producteurs.

Pour finir, la FFTB souhaite promouvoir la construction de maisons individuelles, notamment en périphérie des centres urbains. En encourageant une politique de concertation, afin que le point de vue des habitants sur le type de logements, qui seront construits, soit davantage pris en compte par les politiques urbaines ». La FFTB veut notamment faire la promotion du “bail à construction”, qui permettrait aux acheteurs de faire l’acquisition d’une parcelle en deux temps : déjà en achetant la construction et ensuite, la parcelle. La Fédération entend ainsi densifier les zones pavillonnaires, en modifiant aussi des Plans locaux d’urbanisme (PLU) grâce à des actions simplifies.

Le livre blanc est disponible ici

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article