Le label BBCA comme ambition carbone pour le village Olympique

Rédaction
14/05/2019

La société de livraison des ouvrages olympiques, Solideo a choisi le label BBCA comme exigence bas carbone pour les bâtiments du Village.

Logo Label BBCA

La société de livraison des ouvrages olympiques, Solideo a choisi le label BBCA comme exigence bas carbone. Et ce, pour les réalisations construites jusqu’à R+8 (environ 160 000 m2 de surface de plancher), sur la ZAC du Village olympique et paralympique.

« L’association BBCA salue l’engagement pour le climat des Jeux de 2024, déclare Stanislas Pottier, président de l’association BBCA. Ce choix est une formidable reconnaissance des travaux menés par l’association sur la mesure et la performance du bâtiment bas carbone et un défi à la hauteur de nos membres actifs. » Pour Solideo, les Jeux olympiques et paralympiques seront la vitrine du savoir-faire français, en termes d’excellence environnementale.

« L’ambition de la Solideo requiert l‘audace et l’inventivité de nos partenaires immobiliers pour formuler et mettre en place les solutions innovantes pour construire une ville bas carbone, explique Nicolas Ferrand, directeur général exécutif de la Solideo. Le label BBCA s’est imposé naturellement comme objectif de performances des ouvrages, dans une trajectoire de neutralité carbone en 2050. »

Pour rappel, l’association BBCA a été créée en 2015 avec comme objectif : la réduction de l’empreinte carbone du bâtiment. Sachant que 1 m2 de bâtiment neuf construit représente 1,5 t de CO2/m2, 60 % provenant de la construction (produits et équipements) et 40 % de l’exploitation (énergie). En 2016, l’entité lance son label, gage d’exemplarité qui traite 3 phases du cycle de vie du bâtiment (construction, exploitation et fin de vie). Une quarantaine de bâtiments neufs ou rénovés ont déjà reçu la certification BBCA.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article