Quel impact environnemental, une solution et sa production peuvent avoir sur le bâtiment ? C’est à partir de cette interrogation que Knauf articule sa politique “bas carbone”.

Joaquim Correia, directeur marketing stratégique chez Knauf France. [©Knauf]
Joaquim Correia, directeur marketing stratégique chez Knauf France. [©Knauf]

Quel impact environnemental, une solution et sa production peuvent avoir sur  le bâtiment ? C’est à partir de cette interrogation que Knauf articule sa politique “bas carbone”. « Cette démarche nous tient à cœur, explique Joaquim Correia, directeur marketing stratégique chez Knauf France. Elle est ancrée dans notre ADN. »

Fabrication de plaques de plâtre, d’isolants à base de PSE (polystyrène expansé), de polyuréthane ou de laine de bois… l’industriel est un acteur important dans le monde du bâtiment. Afin de réduire son empreinte carbone, Knauf agit sur différents leviers. « Il y a l’impact de la matière première et la production, mais il y a aussi le transport, la vie du produit – l’ACV -, et la notion de circularité. »

En termes de production, l’empreinte carbone vient des opérations d’expansion du PSE ou encore des phases de calcination du gypse, qui consomment de l’énergie et génèrent de la chaleur. « En se dotant de matériels plus performants, nous arrivons à réduire cet impact. C’est le cas pour notre nouvelle usine de Knauf Fos-sur-Mer qui devrait voir le jour en 2022. Nous travaillons aussi sur la récupération de chaleur au sein de nos sites et celle des industriels implantés à proximité. Comment réutiliser cette énergie ? C’est notre plan de bataille pour ces prochaines années. »

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article