Cette année, le CD2E fête ses 20 ans. Ce centre de développement des éco-entreprises agit dans les Hauts-de-France comme accélérateur de transition écologique.

Victor Ferreira, directeur du CD2E. [©CD2E]
Victor Ferreira, directeur du CD2E. [©CD2E]

Cette année, le CD2E fête ses 20 ans. Ce centre de développement des éco-entreprises agit dans les Hauts-de-France comme accélérateur de transition écologique. Il travaille avec les entreprises et les collectivités établies sur ce territoire. L’entité évolue autour de trois secteurs : le bâtiment, l’énergie liée au bâtiment et l’économie circulaire, et dénombre plusieurs missions. « Nous évoluons autour de trois axes, explique Victor Ferreira, directeur du CD2E. Tout d’abord, nous sommes un centre de ressources. Nous diffusons des informations via nos experts ou notre réseau. Ensuite, nous avons un rôle d’animation et d’accompagnement. A travers des ateliers de sensibilisation, une soixantaine par an, ou encore des formations sur des thématiques émergentes comme l’utilisation du chanvre et des ENR… Enfin, nous travaillons sur la structuration et la massification de filières. C’est-à-dire que nous allons travailler avec les agriculteurs, les industriels ou les maîtres d’ouvrage, comme les collectivités, pour que ces acteurs arrivent à une parité économique. »

Le CD2E a ainsi pu mettre en œuvre plusieurs démonstrateurs et participé à différents programmes. A l’image de RéhaFutur I et II. Le premier, lancé en 2013, consistait à la rénovation globale d’une maison.

Des missions et des actions.

« Nous avons utilisé toutes les techniques actuelles : économie circulaire, éco-matériaux…, afin d’améliorer l’efficacité énergétique de ce bâtiment. Nous avons pu baisser de 95 % les consommations d’énergie. » RéhaFutur II avait pour objectif de massifier les techniques mises en œuvre dans le premier programme à l’échelle de 6 maisons. « Nous avons réussi à réaliser 75 % d’économie d’énergie. » Pour le CD2E, la question de la massification, mais surtout de la qualité d’action est primordiale.

Retrouvez l’ensemble du dossier par –> ici

« Avoir des objectifs de qualité, c’est un changement culturel. En France, il y a beaucoup à faire… Nous avons un manque d’exigences et il y a un vrai problème de méthode politique.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article