L’Anah augmente son budget pour MaPrimeRénov’

Sivagami Casimir
23/06/2021

Le conseil d’administration de l’Anah a adopté un budget rectificatif pour MaPrimeRénov’, qui passe à 2,2 Md€.

Dès le 1er juillet 2021, MaPrimeRénov’ s’ouvre aux propriétaires bailleurs pour la rénovation de leur logement locatif.
Dès le 1er juillet 2021, MaPrimeRénov’ s’ouvre aux propriétaires bailleurs pour la rénovation de leur logement locatif. [©MaPrimeRénov’]

Le conseil d’administration de l’Anah a adopté un budget rectificatif pour MaPrimeRénov’, qui passe à 2,2 Md€ (au lieu de 1,7 Md€ prévu par France Relance). Ainsi, l’agence répond aux dépôts de dossiers croissants. En effet, plus de 300 000 dossiers ont été déposés depuis le début de l’année pour un objectif initial de 400 000 à 500 000 primes attribuées pour 2021. Le but désormais est d’atteindre entre 700 000 et 800 000 d’aides allouées. Sachant aussi que dès le 1er juillet 2021, MaPrimeRénov’ s’ouvre aux propriétaires bailleurs pour la rénovation de leur logement locatif.

Lire aussi :
MaPrimeRénov, loi Pinel, construction neuve… Emmanuelle Wargon fait le point
MaPrimeRénov : Les nouveaux barèmes
La FFB déplore le rabotage de MaPrimeRénov’ sur l’ITE

De plus, le conseil d’administration a pris deux nouvelles mesures, afin d’améliorer le développement de la rénovation dans les centres anciens de certains territoires. « La Martinique, La Guyane et La Réunion sont engagées dans des opérations de renouvellements urbains complexes, explique l’Anah. Le financement exceptionnel de plusieurs chefs de projet permettra de piloter et de coordonner la forte dynamique de réhabilitation de parc privé. » Par ailleurs, l’organisme a renouvelé sa convention de partenariat avec l’établissement public d’aménagement (Epase) à Saint-Etienne (42). Et ce, « pour prolonger l’accompagnement dans ses projets de requalification du territoire stéphanois. Portant notamment sur les immeubles dégradés du centre ancien et permettant la création de logements abordables en centre-ville ».