Le Seimat table sur un résultat 2012 à – 5 %

Rédaction
06/07/2012

Le marché des matériels BTP est en progression sur les cinq premiers mois de l’année. Avec 8 093 unités vendues contre 6 885 sur la même période 2011, l’augmentation est de 18 % en volume et de 13 % en chiffre d’affaires.

Le chaud et le froid. C’est par ces mots que Jean-Marie Osdoit a ouvert sa première conférence sur les perspectives du marché en tant que nouveau président du syndicat des importateurs de matériel pour le BTP. Du chaud, car le marché des matériels BTP est en progression sur les cinq premiers mois de l’année. Avec 8 093 unités vendues contre 6 885 sur la même période 2011, l’augmentation est de 18 % en volume et de 13 % en chiffre d’affaires. Mais vient ensuite la période de froid. En effet, ces bons chiffres sont essentiellement dus à des commandes passées fin 2011et donc livrées et facturées début 2012. Celles-ci provenant des grands chantiers nationaux (pour les grosses machines) ou du renouvellement annuel du parc des loueurs (essentiellement du petit matériel). Cependant, depuis le début de l’année, les commandes ont baissé de 25 % par rapport à la même période de 2011. Du coup, grâce à son bon départ, le chiffre d’affaires de 2012 devrait terminer l’année dans les mêmes eaux qu’en 2011. Par contre, en volume, la quantité vendue devrait reculer de 5 %.

L’année 2012 devrait donc être une année de ralentissement de la reprise, par rapport à la crise de 2008. Une tendance qui devrait se confirmer en 2013, année pour laquelle le Seimat n’est pas capable de donner des perspectives “crédibles”. Même si le syndicat estime pouvoir tabler, en 2015, sur un retour à des volumes équivalents à ceux de la pré-crise.