La “location” prête pour la reprise de l’activité

Muriel Carbonnet
14/04/2020

La DLR se veut rassurante : « Les loueurs sont d’ores et déjà prêts. Ils seront les partenaires actifs de la reprise de l’activité de leurs clients, dès que ces derniers les solliciteront ».

Fédération nationale des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de construction et de manutention – DLR –Covid-19 – Reprise de l’activité
La Fédération nationale des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de construction et de manutention se veut rassurante. [©DLR]

Dans le cadre de la crise Covid-19, la commission “Location” de la Fédération nationale des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de construction et de manutention (DLR) se réunit chaque semaine en visio-conférence. Elle souhaite réaffirmer que la très grande majorité de la profession de la location est prête à la réouverture des sites et des chantiers. Ainsi qu’à accompagner la reprise de l’activité de ses clients, tous secteurs confondus. Les procédures opérationnelles de protection, gestes barrières et désinfection des machines sont en place chez les loueurs. 

Pour des raisons de sécurité sanitaire, les portails d’accès aux agences sont fermés, mais néanmoins, celles-ci fonctionnent en mode “drive”. « Une grande part de l’activité de la profession suit celle du BTP. Les entreprises de location de matériels attendent impatiemment la réouverture des chantiers de leurs clients. C’est aussi le cas, pour les activités liées à la logistique, à l’industrie, au secteur portuaire, à la grande distribution… », peut-on lire dans un communiqué de presse. La DLR se veut rassurante : « Les loueurs sont d’ores et déjà prêts. Ils seront les partenaires actifs de la reprise de l’activité de leurs clients, dès que ces derniers les solliciteront ».

Deux guides en plus

En parallèle, la Fédération a déjà publié deux guides pratiques : “Mettre en place l’activité partielle” et “Bonnes pratiques relatives aux mesures de prévention du risque sanitaire” . Souhaitant ainsi offrir des outils concrets de travail aux entreprises. Ces documents seront actualisés suivant les évolutions législatives et réglementaires. Et resteront valables tant que les mesures d’urgence seront en vigueur.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article