L’OPPBTP met à jour le Guide de préconisations sanitaires face au Covid-19

Rédaction
24/08/2021

L’OPPBTP met à jour le Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de Covid-19. Le document est accessible en téléchargement.

Le Guide de préconisations sanitaires face au Covid-19 est disponible en téléchargement sur le site de l’OPPBTP. [©OPPBTP]

En avril dernier, l’OPPBTP publiait le Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de Covid-19. Réalisé par les experts de l’OPPBTP, avec le soutien de médecins du travail et de préventeurs, ce guide évolue en fonction de la situation et notamment du déconfinement. Celui-ci liste les mesures urgentes et spécifiques à mettre en place. Ceci, pour assurer les conditions sanitaires nécessaires. Et s’adresse aux personnels appelés à travailler en bureaux, en ateliers, en dépôts ou sur chantiers. Il vient aussi en complément de toutes les mesures sanitaires édictées par les pouvoirs publics.

Malgré tout, dans ce contexte de crise sanitaire, l’OPPBTP insiste sur l’extrême nécessité pour tous les acteurs du BTP de suivre les consignes pour assurer une reprise rapide des chantiers.
Le guide formule donc des mesures exigeantes : la priorité doit être absolue pour la prévention de la contagion. En tout premier lieu, il faut respecter les gestes barrières :

• distance minimale de 1 m entre les personnes,
• lavage fréquent des mains,
• limitation des contacts.

De nouvelles dispositions

Pour nombre d’activités de travaux, des actions simples et de bon sens permettent de se conformer à ces mesures. L’information et l’association des salariés aux mesures sont essentielles pour y arriver.

Mais des aménagements spécifiques pourront être nécessaires pour faciliter la vie de tous les jours. Ainsi, le port du masque est obligatoire dans trois situations de travail :

• à moins de 1 m d’un autre compagnon (sans autre solution opératoire possible),
• en intervention chez des particuliers malades,
• en intervention chez des personnes à la santé fragile.
Dans les autres cas, le port du masque n’est pas obligatoire, selon les directives gouvernementales.
En dehors des ajustements liés à la fin du confinement et aux autorisations de déplacement au-delà de 100 km, la dernière mise à jour comprend :

• La fin de la recommandation d’interdiction des chantiers pour les apprentis mineurs.
• L’introduction des écrans faciaux comme mesure alternative aux lunettes de protection.
• La mise à jour des directives pour les personnes à risques de santé élevés.
• Des précisions sur les mesures de prise de température à l’entrée des locaux et des chantiers. Elles ne sont toujours pas recommandées par le Haut Conseil de santé publique. Mais peuvent être admises par les entreprises.
• La simplification des procédures de nettoyage.
• La prise en compte du port du masque et des écrans étanches dans les véhicules en cas de besoin.
•Enfin, la possibilité de réemploi des cartouches de masques..

« Ces mesures viennent compléter et préciser celles déjà présentes dans la version précédente du guide. Qui ont globalement été remarquablement bien mises en place jusqu’ici au sein des entreprises. Notamment grâce au travail des référents Covid-19, explique Paul Duphil, secrétaire général de l’OPPBTP. Les chefs d’entreprise du BTP ont compris les responsabilités. Qui sont les leurs concernant cette épidémie. Ainsi que la nécessité d’avoir du personnel affecté à temps plein à la supervision et l’application de ces mesures sanitaires. »

Téléchargeable depuis le site de l’OPPBTP

De nombreux outils pratiques (affiches, fiches pratiques, checklists…) sont disponibles en complément du guide sur le site preventionbtp.fr.
L’OPPBTP a déjà diffusé à l’ensemble de ses adhérents son nouveau Guide de préconisations de sécurité sanitaire. Les acteurs de la branche construction ont aussi assuré sa diffusion. Toutefois, ce document peut être téléchargé en suivant ce lien.

Enfin, l’OPPBTP indique que ce guide fera l’objet de mises à jour régulières en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. La version en ligne sur le site preventionbtp.fr sera donc la seule à toujours faire référence.

Dernière mise à jour

L’épidémie de Covid-19 est sous contrôle en France, ce qui permet au gouvernement de poursuivre l’allègement progressif des mesures barrières. La connaissance de la maladie et de ses modes de transmission permet aussi de mieux ajuster les mesures de prévention. A la suite de l’annonce des nouvelles règles sanitaires applicables à compter du 24 juin pour les entreprises et au lancement d’une nouvelle phase de déconfinement, les recommandations ont évolué pour permettre à tous les secteurs de reprendre progressivement leurs activités tout en protégeant la santé de leurs collaborateurs. Au terme de nombreux échanges avec les représentants de la profession et des pouvoirs publics, l’OPPBTP publie une nouvelle révision du guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction, conforme aux préconisations des pouvoirs publics.

Mise à jour du 16 octobre

Le Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été mis à jour par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion le 16 octobre dernier. L’OPPBTP fait donc évoluer son Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction, en conformité avec ce nouveau protocole et avec les recommandations du Haut conseil de la santé publique.

Mise à jour du 16 décembre

A l’annonce du gouvernement de la fin du confinement et de la mise en place d’un couvre-feu entre 20 h et 6 h, l’OPPBTP met de nouveau à jour son guide. Cette évolution intègre aussi les dernières évolutions, concernant les personnes le plus vulnérables.

 Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse en pièce jointe. Le guide mis à jour est disponible en téléchargement sur le site.

Mise à jour du 9 août

A la suite de la publication, le 9 août dernier, d’une nouvelle version du protocole Covid par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, l’OPPBTP publie une mise à jour de son guide de préconisations de sécurité sanitaire. Cette évolution intègre l’application du pass sanitaire dans le cadre d’interventions dans un établissement recevant du public. La nouvelle version du guide comprend : 

• Port du masque : Dans les établissements recevant du public, le port du masque reste applicable pour les professionnels y intervenant jusqu’au 30 août. A partir de cette date, ils auront l’obligation de détenir un pass sanitaire et seront dispensés de l’obligation du port du masque. Sauf si le préfet, l’exploitant ou l’organisateur l’impose.

• Pass sanitaire : A compter du 30 août 2021 (et du 30 septembre pour les jeunes travailleurs de moins de 18 ans, tels que les apprentis), le pass sanitaire sera obligatoire pour intervenir dans un établissement recevant du public. Sauf si l’intervention a lieu hors des espaces accessibles au public, en dehors des horaires d’ouverture au public ou s’il s’agit d’une intervention urgente. 

• Personnes présentant des symptômes sur le lieu de travail : Elles sont invitées à quitter le travail pour rejoindre leur domicile et surtout aller se faire dépister et s’isoler dans l’attente des résultats. Le protocole de prise en charge des personnes symptomatiques prévoit par ailleurs la possibilité de faire réaliser un test antigénique par un professionnel autorisé et portant des équipements de protection adaptés, au sein de l’entreprise.

• Autorisation d’absence pour se rendre aux rendez-vous liés aux vaccinations contre la Covid-19 : Elargissement de l’autorisation d’absence pour se rendre aux rendez-vous liés aux vaccinations contre la Covid-19 pour les salariés et les stagiaires. Ces absences n’entraînent aucune diminution de la rémunération et sont assimilées à une période de travail effectif pour la détermination de la durée des congés payés. Ainsi que pour les droits légaux ou conventionnels acquis par les intéressés au titre de leur ancienneté. Le salarié est invité à se rapprocher de son employeur, afin de déterminer la meilleure manière d’organiser cette absence. La loi prévoit aussi que cette autorisation est accordée au salarié qui souhaite accompagner un mineur ou un majeur protégé, dont il a la charge pour se faire vacciner.

• Pas d’obligation vaccinale pour les personnes chargées de tâches ponctuelles au sein des établissements de soins, médicaux-sociaux et sociaux.

• Activité partielle : A compter du 15 septembre 2021, les salariés à risques de forme grave de Covid-19 pouvant être placés en activité partielle devront présenter un nouveau certificat d’isolement même s’ils en ont déjà bénéficié précédemment. Les situations ouvrant droit au bénéficie de l’activité partielle évoluent à cette même date.

Pour mémoire, dans sa boîte à outils Covid-19, l’OPPBTP propose un choix d’affiches, afin de faciliter le respect des bons gestes sanitaires. La dernière mise à jour du guide, ainsi que la fiche conseils concernant le contact-tracing dernièrement mise à jour y sont disponibles.
Par ailleurs, les conseillers en prévention et les formateurs de l’OPPBTP sont toujours disponibles sur le terrain ainsi qu’à distance grâce au service PréventionBTP En Direct. Une base de Questions/Réponses spécifiques sur la Covid-19 y est disponible.
Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article