L’Afipeb et ses adhérents mobilisés pour l’Opération Clean Sweep

Tom Comminge
20/10/2021

L’Association française de l’isolation en polystyrène expansé dans le bâtiment (Afipeb) et ses adhérents sont engagés dans l’Opération Clean Sweep. Conscients de l’impact environnemental du plastique, ils se mobilisent pour lutter contre sa dispersion.

Jean-Michel Guihaumé, délégué général de l'Afipeb. L'association et ses adhérents se mobilisent pour l'Opération Clean Sweep. [©Afipeb]
Jean-Michel Guihaumé, délégué général de l’Afipeb. L’association et ses adhérents se mobilisent pour l’Opération Clean Sweep. [©Afipeb]

L’Association française de l’isolation en polystyrène expansé dans le bâtiment (Afipeb) et ses adhérents sont engagés dans l’Opération Clean Sweep (OCS). Ainsi, 100 % des transformateurs, fabricants d’isolants en polystyrène expansé et membres de l’association ont rejoint l’opération. L’Afipeb lutte contre la perte et la dispersion de granulés plastique dans l’environnement. Elle a donc rejoint ce projet début 2020, afin d’en assurer la promotion.

Lire aussi : Le groupe Kingspan dévoile sa stratégie de développement durable

La stratégie du programme a pour objectif “zéro perte de granulés”. Ce dernier s’adresse à l’ensemble des acteurs de la filière plastique. En effet, les producteurs de matières premières, les transformateurs ou encore les recycleurs étant tous concernés. « A travers cet engagement dans l’Opération Clean Sweep, la filière du polystyrène expansé prouve sa volonté de concourir à la préservation de l’environnement, commente Jean-Michel Guihaumé, délégué général de l’Afipeb. Ce nouvel engagement s’inscrit pleinement dans un plan d’actions concrètes en faveur de l’environnement, comme le recyclage des déchets en usine et sur chantier, la participation à l’accélération de la rénovation énergétique. »

Une opération en 6 étapes

Afin de répondre à l’objectif “zéro perte de granulés”, chaque société signataire doit s’engager sur 6 étapes établies du programme. Les entreprises adhérentes devront en premier améliorer la configuration de son (ses) site(s) de production. Ceci, pour empêcher et traiter les fuites de plastiques. De plus, elles établiront et publieront des procédures internes pour atteindre ces objectifs. La 3e étape consiste à former et à impliquer les employés dans la prévention, le confinement, le nettoyage des granulés et l’élimination des pertes.

Lire aussi : Placo enclenche sa boucle environnementale

En parallèle, afin d’être conformes aux normes de travail, les entreprises se chargeront de faire auditer de manière régulière leurs performances. Elles respecteront aussi les réglementations concernant le confinement des granulés. Enfin, leurs partenaires doivent se sensibiliser pour poursuivre les mêmes objectifs. Les sociétés engagées à l’Opération Clean Sweep seront analysées par des organismes certifiés. Ces derniers inspecteront donc la gestion des granulés des acteurs et la mise en œuvre des obligations du programme.