Vicat revoit ses perspectives 2020

Frédéric Gluzicki
30/03/2020

Le groupe Vicat annonce qu’il reverra ses perspectives 2020 en fonction des impacts de la pandémie de Covid-19...

Vicat annonce mettre à jour ses perspectives en fonction de l’évolution de la pandémie de Covid-19. [©Vicat]
Vicat annonce mettre à jour ses perspectives en fonction de l’évolution de la pandémie de Covid-19. [©Vicat]

Quelques jours après la publication de ses résultats 2019 et perspectives 2020, le groupe Vicat revoit sa copie. A l’instar des autres cimentiers… Il est vrai que la situation actuelle transforme les analystes financiers les plus chevronnés en autant de Madame Soleil ! D’où un besoin de grande prudence. « Nos perspectives 2020 devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19 sur les activités du groupe », précise Vicat dans un communiqué.

En effet, le manque de visibilité et la volatilité induite par cette situation constituent les deux constantes actuelles. La troisième est l’impact que pourraient avoir les plans de relance déjà annoncés dans un certain nombre de pays. Autant de facteurs qui placent le groupe Vicat dans l’incertitude la plus totale. « A ce stade, nous ne sommes pas en mesure de fournir des éléments d’appréciation précis sur l’évolution de nos marchés et de nos performances financières sur l’ensemble de l’exercice 2020. »

Besoins de financement couverts

Dans ce contexte inédit, le cimentier a mis en place des mesures d’adaptation. En particulier, un plan de réduction des coûts opérationnels et de report d’investissements industriels non stratégiques. 

En ce qui concerne la situation du bilan, Vicat assure que ses besoins de financement à court terme sont aujourd’hui couverts. Ceci, par des lignes de crédit non tirées, sécurisées, disponibles et suffisantes pour faire face aux prochaines échéances de remboursements. Par ailleurs, les conditions et engagements (“convenants”) inscrits dans ses contrats de financement sont respectés. A ce stade, Vicat considère que le risque de non-respect de ses “convenants” comme faible.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article