Trois titres pour la France aux JO du gypse

Rédaction
23/06/2016

Les plaquistes et les plâtriers français se sont, à nouveau, illustrés en remportant trois prix à la 10e édition du “Saint-Gobain Gypsum International Trophy”.

Philharmonie de ParisLes plaquistes et les plâtriers français se sont, à nouveau, illustrés en remportant trois prix à la 10e édition du “Saint-Gobain Gypsum International Trophy”, qui s’est tenue, à Prague, le 3 juin dernier. Après le triplé historique lors de la 9e édition en 2014 à Berlin, les entreprises françaises réitèrent leurs exploits, en raflant, cette fois-ci, le Grand Prix et deux premiers Prix.

L’entreprise Ile-de-France Plâtrerie (IDFP)a reçu la plus haute distinction, le “Grand Prix”, pour la réalisation de la Philharmonie de Paris. L’entreprise Isolation 2000 a remporté la catégorie “Plaques de plâtre”, pour la Fondation Louis Vuitton, dans la capitale. Enfin, la société strasbourgeoise Werey & Stenger s’est vue attribuer le 1er Prix de la catégorie “Plâtre”, pour la rénovation de l’église catholique de Gerstheim (67).

Pour la Philharmonie de Paris, on retiendra que le projet présenté concerne la salle de concert appelée “Grande Salle”, qui accueille des orchestres symphoniques nationaux et internationaux. IDFP s’est chargée de l’enveloppe extérieure de cette salle, une structure asymétrique en plâtre, d’une hauteur maximale de 26 m et comprenant des cubes absorbeurs de sons. Pas moins de 25 plâtriers et staffeurs d’IDFP ont été mobilisés pour réaliser cet ouvrage, dont le programme acoustique était particulièrement exigeant. Des contre-cloisons en ossature Placostil ont été équipées d’un grillage recouvert de 10 cm de plâtre Lutèce Projection 33 X Plus. Exactement, 5 785 blocs carrés en staff ont été intégrés dans cette épaisseur de plâtre, formant autant de pièges à son. Le travail d’orfèvre effectué par IDFP a permis d’assurer la haute qualité sonore requise par cet auditorium, tout en le dotant d’un décor à l’esthétique spectaculaire.