Soprema : « Etre actif dans le passif »

Rédaction
25/10/2017

Le groupe Soprema lance le “Guide des solutions pour bâtiments responsables”. Un condensé de ses produits destiné aux maîtres d’œuvre et d’ouvrage.

A travers une vingtaine de problématiques, Soprema met en scène toutes les solutions de son catalogue. [©Soprema]

A travers une vingtaine de problématiques, Soprema met en scène toutes les solutions de son catalogue. [©Soprema]

Soprema a conçu le “Guide des solutions pour bâtiments responsables” destiné aux maîtres d’œuvre et d’ouvrage. « Avec ce guide, nous souhaitons mettre à la disposition de nos clients tous les moyens que nous proposons pour construire durablement, explique Pierre-Etienne Bindschedler, Pdg du groupe. C’est aussi un véritable levier interne, qui va permettre à nos collaborateurs commerciaux d’être formés aux solutions de demain et de devenir des ambassadeurs de Soprema et de la ville durable partout dans le monde. » A travers une vingtaine de problématiques telles que l’environnement, l’économie d’énergie, le confort, la santé, mais aussi la rénovation, l’ouvrage présente toutes les solutions de Soprema, en mettant en scène des réalisations concrètes. L’objectif pour le groupe est de valoriser le patrimoine immobilier, mais également de contribuer à l’amélioration du climat. Des valeurs chères à l’entreprise strasbourgeoise. Le guide met de plus en exergue les questions relatives au label E+C et à la RT 2012. « Il faut être actif dans le passif », a déclaré Matthieu Lechantre, directeur marketing de Soprema.
Avec presque 110 ans d’activité, le groupe est spécialisé dans l’isolation, l’étanchéité et la protection des bâtiments. Avec un chiffre d’affaires prévisionnel de 2,5 Md€ pour l’année 2017, Soprema compte 51 sites de production, et 8 centres de recherche et développement. Depuis quelques années, le groupe projette d’agrandir sa gamme d’éco-matériaux (isolants thermiques en fibres de bois ou en papiers recyclés, membranes d’étanchéité en huile de colza et résine de pin, ou intégration de barquettes de poissons dans les isolant XPS), afin de réduire son utilisation de ressources non-renouvelables dans ses produits.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article