Filiale du fabricant de laine de roche Rockwool, Rockfon se concentre principalement sur le domaine de l’acoustique. L’industriel propose différents systèmes alliant performance et esthétisme.

Mise en oeuvre du Rockfon Mono Acoustic au sein du  siège social de l’Oréal. [©Rockfon]
Mise en oeuvre du Rockfon Mono Acoustic au sein du siège social de l’Oréal. [©Rockfon]

Filiale du fabricant de laine de roche Rockwool, Rockfon se concentre principalement sur le domaine de l’acoustique. « A partir de cette laine, nous allons réaliser des solutions acoustiques, explique Alison Voisiner, responsable marketing chez Rockfon France. Cela va se traduire par des plafonds ou encore des produits muraux… De plus, nous avons racheté la société Chicago Metallic Company, qui nous permet de proposer à nos clients les ossatures pour suspendre nos systèmes acoustiques. »

Avec une usine à Saint-Eloy-les-Mines (63), en Auvergne, près de 80 % des produits commercialisés dans l’Hexagone sont “made in France”. « Les 20 % qui restent proviennent de notre site polonais, à Cigacice. Ils vont plutôt concerner les systèmes spéciaux ou encore les dimensions particulières. » L’ensemble de l’activité ossature se situe, elle, en Belgique. Rockfon se place sur six segments de marché : les bureaux, les écoles, le loisir, les lieux commerciaux, la santé et l’industrie. « En fonction du besoin, nous allons proposer le produit le plus adapté. » En termes de performances, la laine de roche présente de nombreux atouts.

Différentes solutions pour de multiples configurations

« Nos produits disposent du αw1 le plus élevé du marché. Après, tout dépendra de l’épaisseur et de sa catégorie. La majorité va apporter une absorption acoustique très performante. S’il faut isoler une salle de réunion ou le bureau d’un président d’une entreprise, nous nous tournerons plutôt vers des produits comme les panneaux Blanka dB. Si nous sommes dans un open space ou si le plafond est brut avec les installations qui restent visibles, comme il est très à la mode, là nous allons devoir nous adapter à des conditions d’installations un peu particulières. Nous allons opter pour des îlots ou des baffles, qui peuvent répondre à ce type de contraintes. »

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article