Ré-Architecture : Respect et amélioration de l’existant

Sivagami Casimir
24/02/2021

L’agence Ré-Architecture est passionnée par l’existant. Comment le refaçonner par la rénovation et la surélévation ? Réponses.

Pauline Surh, Claire Meunier et Gaëlle Lonjou, architectes de l’agence Ré-Architecture. [©Ré-Architecture]
Pauline Suhr, Claire Meunier et Gaëlle Lonjou, architectes de l’agence Ré-Architecture. [©Ré-Architecture]

L’univers de l’agence Ré-Architecture rime avec plusieurs idées. A l’image de la réinterprétation, de la rénovation, ou encore de la notion de révélation et de réinvestissement de la ville. En effet, l’agence travaille autour de la réutilisation d’espaces existants. Elle a été créée fin 2015 par Pauline Suhr, rejointe par une nouvelle associée en 2017, Claire Meunier et Gaëlle Lonjou, leur première salariée en 2020 « Nous sommes passionnées par l’ancien, ce qui existe, explique Pauline Suhr. Il y a trop d’espaces sous-utilisés et nous n’avons pas envie de participer à l’étalement urbain. » C’est en suivant cette philosophie que Ré-Architecture a décidé de ne plus faire de construction neuve. « La rénovation et la construction neuve sont deux métiers différents. En rénovation, nous devons anticiper, mais aussi, savoir réagir à des surprises pendant le chantier. » La surélévation réunit ces deux problématiques.

Un travail en amont très long

Le cas de la rénovation et la surélévation d’un bâtiment de Limonest. [©Ré-Architecture]
Le cas de la rénovation et la surélévation d’un bâtiment de Limonest. [©Ré-Architecture]

« Nous devons ainsi étudier les sols, le bâtiment existant et réfléchir à la solution la mieux adaptée. Dans ce genre de chantiers, nous venons rajouter du volume et changer l’usage du bâtiment. Il y a aussi toute la partie urbanisme. Lorsque nous allons construire ou rajouter plus de 20 m², il faut demander un permis de construire, puisque nous créons de la surface. Nous mettons vite les architectes de France ou l’instructeur dans la boucle de travail pour demander leurs avis. Nous nous renseignons aussi au niveau des Plu de l’implantation du projet. » En 2016 l’agence Ré-Architecture s’occupe du réaménagement des locaux d’une entreprise dans une zone industrielle de Limonest (69). A ce moment-là, la rénovation énergétique du bâtiment n’était pas dans le cahier des charges. Puis, dès 2018, l’agence est de nouveau contactée. Avec son développement, l’entreprise nécessite plus d’espace pour ses salariés.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article