Procédure de retrait obligatoire pour Ciments Français

Rédaction
09/07/2014

Le groupe Italcementi va racheter les parts des actionnaires minoritaires de Ciments Français.

0c2f66be-43c6-11df-af97-faef1a47e117L’offre publique d’achat simplifiée initiée par Italcementi sur les actions Ciments Français, ouverte du 13 juin au 3 juillet dernier, a permis à Italcementi de prendre le contrôle de 97,73 % du capital et 98,65 % des droits de vote de Ciments Français.

Désormais, dans l’objectif de détenir l’entreprise à 100 %, le groupe va racheter les parts des actionnaires minoritaires.Ceux-ci,  possédant moins de 5 % du capital et des droits de vote de Ciments Français, font l’objet d’une sollicitation d’Italcementi auprès de l’AMF pour la mise en œuvre du retrait obligatoire, conformément à son intention précisée lors de dépôt de l’offre.

L’opération interviendra le 15 juillet prochain et sera réalisée au même prix que l’offre, soit 79,50 €/action Ciments Français, nets de tous frais.

En accord avec l’AMF et conformément aux pratiques en la matière, la cotation de l’action Ciments Français a été suspendue à la clôture de l’offre, dans l’attente de l’annonce des modalités de mise en œuvre du retrait obligatoire.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article