NF Habitat 1 an après et lancement de NF Habitat Exploitation

Rédaction
21/09/2016
Modifié le 15/11/2018 à 16:54

A l’occasion du premier anniversaire de la certification NF Habitat – NF Habitat HQE, l’association Qualitel dresse un bilan très positif.

nf-habitat-bdA l’occasion du premier anniversaire de la certification NF Habitat – NF Habitat HQE, qui récompense la qualité et la performance énergétique exceptionnelles d’un logement, l’association Qualitel dresse un bilan très positif, avec les organismes certificateurs indépendants, Céquami, pour la maison individuelle et Cerqual Qualitel Certification, pour l’habitat collectif. De plus, les professionnels de l’immobilier sont de plus en plus nombreux à s’y intéresser. Preuve en est les plus de 140 000 logements engagés dans cette certification cette année.

Pour la maison individuelle :

90 % des professionnels déjà engagés dans la certification ont obtenu le droit d’usage NF Habitat.

Pour l’habitat collectif :

Vif succès également avec 30 000 logements en demande de certification en 2016, dont 46 % en NF Habitat HQE.

51 promoteurs, 41 bailleurs sociaux se sont engagés à certifier 100 % de leurs projets en construction, en rénovation ou en exploitation.

40 collectivités et aménageurs encouragent la démarche de certification NF Habitat, dont les villes de Paris, Toulouse, Rennes ou encore Bordeaux.

Des évolutions continues :

NF Habitat – NF Habitat HQE évolue, en intégrant de nouveaux labels (BBCA, France Energie Carbone), de nouvelles thématiques (valeur d’usage, contribution au développement économique du territoire, résilience vis-à-vis des risques) et de nouveaux territoires (Ile de La Réunion pour l’habitat collectif).

De plus, cette certification s’élargit à destination des copropriétés. Si NF Habitat pour la certification des travaux de rénovation existe depuis 2015, Cerqual Qualitel Certification propose aujourd’hui un tout nouvel applicatif du référentiel : NF Habitat Exploitation. Ce dernier est dédié à l’exploitation des copropriétés. L’objectif est de certifier la gestion technique et administrative courante d’un immeuble en copropriété, en s’appuyant sur les syndics et en prenant en compte les différents aspects, qui y concourent : qualité technique du bâtiment, mais aussi entretien et maintenance, suivi des consommations collectives d’eau et d’énergie, gestion des déchets…

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article