Imerys : Premier semestre difficile

Rédaction
22/08/2013

Le premier semestre n’aura pas été de tout repos pour Imerys. Le groupe de minéraux industriels dévoile un bilan en baisse. Il enregistre un recul de 5,3 % de son chiffre d’affaires, passant de 1,986 Md€ en 2012 à 1,881 Md€ en 2013.

Le premier semestre n’aura pas été de tout repos pour Imerys. Le groupe de minéraux industriels dévoile un bilan en baisse. Il enregistre un recul de 5,3 % de son chiffre d’affaires, passant de 1,986 Md€ en 2012 à 1,881 Md€ en 2013. Du côté du résultat courant net du groupe, il subit un recul de 4 % et passe à 155 M€. Les ventes du groupe sont également touchées. En Europe, Imerys perd 4,9 %, en France 8,1 %, en Amérique du Nord 0,6 %.
Le groupe explique ces chiffres à la baisse par les difficultés économiques mondiales connues. La récession prolongée de la zone Euro, la dépréciation de plusieurs devises telles que le yen japonais, le rand sud-africain, le real brésilien et la roupie indienne.
Néanmoins, le groupe se montre confiant et espère réaliser un résultat courant net sur l’ensemble de l’année, équivalent à celui de 2012. En outre, Imerys poursuit ses opérations pour assurer son développement et accroître sa visibilité sur les marchés. En avril dernier, Imerys s’est emparé d’un complexe industriel de production de proppants céramiques aux Etats-Unis. Au Japon et en Indonésie, il a réalisé deux acquisitions dans les matériaux réfractaires monolithiques.