La Grande Borne : Rénover pour redynamiser

Sivagami Casimir
16/01/2020

Le bon vivre d’un territoire passe par un ensemble de mesures urbanistiques. La Grande Borne (91) en est un exemple parfait. Pour redynamiser le complexe, Les Résidences Yvelines Essonne ont réhabilité près de 49 000 m2 de façades en ITE, signée Zolpan.

Les Résidences Yvelines Essonne s’est engagé dans un grand chantier de réhabilitation thermique des façades dans plusieurs quartiers de La Grande Borne. [©Zolpan]
Les Résidences Yvelines Essonne s’est engagé dans un grand chantier de réhabilitation thermique des façades dans plusieurs quartiers de La Grande Borne. [©Zolpan]

A la fin des années 1960, les Beatles mettent en émois leurs fans avec “All you need is love” et Sheila chante “Adios Amor”. Sur ce fond musical passionné, la France est en pleine reconstruction. La capitale est aussi en mutation. Et en 1965, il faut reloger les Sud-Parisiens, qui connaissent une forte transformation urbaine et les habitants des bidonvilles résorbés de la région parisienne. Pour cela, l’Etat projette de construire une vaste opération de HLM et choisit un terrain à cheval entre les communes de Grigny et de Viry-Châtillon (91). Imaginée par l’architecte Emile Aillaud, la Grande Borne sort de terre entre 1967 et 1971. A l’époque, Grigny est une zone rurale de 3 000 habitants. Sa population est multipliée par 9 (boostée aussi par

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article