Face à Dangote au Sénégal, Vicat en appelle à Hollande

Rédaction
27/02/2014

Si la situation du Mali et de la Centrafrique était au cœur des discussions entre François Hollande et Macky Sall, le contentieux qui oppose Vicat à Dangote à Dakar était aussi à l'ordre du jour.

6-Echos - Vicat SenegalLe président de la République, François Hollande recevait, mardi 25 février dernier, son homologue sénégalais Macky Sall. Si la situation du Mali et de la Centrafrique était au cœur des discussions, le président français n’a pas oublié de glisser un mot au président sénégalais à propos du contentieux qui oppose Vicat à Dangote à Dakar. Le cimentier français accuse l’Etat sénégalais d’avoir fermé les yeux sur le non-respect des règles cadastrales, des codes miniers et environnementaux par Dangote, le désormais concurrent de la Sococim, la filiale sénégalaise de Vicat.

Unique fournisseur de ciment dans le pays depuis son rachat de Sococim en 1999, Vicat a déposé une plainte ,en décembre 2013, à Abidjan contre le Sénégal pour traitement inégal. Vicat est donc passé à la vitesse supérieure  s’adressant aussi à l’Elysée. Même si l’objectif principal du cimentier semble surtout d’empêcher le lancement des activités de Dangote, dont l’usine de Dakar vient d’être achevée. Du moins en l’état actuel des choses…