Défiscalisation pour favoriser la rénovation

Rédaction
12/12/2018

Le parlement a adopté un amendement au projet de loi de finances 2019, visant à mobiliser l’investissement privé au profit de la revitalisation des territoires et de la réduction de l’habitat salubre, via un dispositif de défiscalisation.

Julien Denormandie se félicite de l’adoption de ce dispositif à une large majorité.
Julien Denormandie se félicite de l’adoption de ce dispositif à une large majorité.

Le parlement a adopté un amendement au projet de loi de finances 2019 déposé par Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement, ce mois de novembre. Ce dispositif de défiscalisation vise à mobiliser l’investissement privé au profit de la revitalisation des territoires et de la réduction de l’habitat salubre. « Il apparaît indispensable d’apporter, dès à présent, une réponse à la dégradation du parc privé, via la mobilisation d’un outil fiscal puissant, incitant les investisseurs bailleurs, qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels, à rénover leurs logements », explique Julien Denormandie.
Cette mesure prend en compte les bâtiments des territoires ,qui connaissent une forte dégradation de l’habitat ancien (“Action cœur de ville”). La rénovation doit représenter 25 % des travaux engagés. Ces derniers ouvriront ainsi le droit à une réduction d’impôt, pouvant monter jusqu’à 21 % du coût de l’opération.
« A partir du 1er janvier, cette nouvelle aide fiscale encouragera les travaux de rénovation dans des zones où les logements sont vides ou en mauvais état », détaille Julien Denormandie dans un entretien aux Echos.
Pour rappel, “Action cœur de ville” mis en place par Jacques Mézard, l’ancien ministre de la Cohésion des territoires, tend à améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et à conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. Près de 222 villes, réparties sur tout le territoire, entrent dans ce plan d’action.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article