De l’efficacité d’un revêtement photocatalytique

Rédaction
03/01/2019

L’université de Toulouse a réalisé une série de tests pour vérifier l’efficacité d’un revêtement photocatalytique à abattre le NO en conditions réelles dans une chambre expérimentale instrumentée.

Vue de l’extérieur de la ‟maison” expérimentale divisée en deux chambres.
[©Université de Toulouse]

I – La problématique de la Qualité de l’air intérieur
A l’heure où le secteur du bâtiment est visé par la transition énergétique, le nombre de bâtiments performants en énergie ne cesse d’augmenter, ainsi que les projets de rénovation. La prise en compte des seuls objectifs énergétiques peut conduire à la dégradation des autres paramètres de l’environnement bâti, tels que la Qualité de l’air intérieur (QAI).

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne


Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article