En septembre 2020, Isover a mené une étude auprès de 3 000 foyers sur leur perception des travaux d’isolation engagés. Le groupe en dévoile les résultats.

Le groupe Isover a réalisé une étude dans le but de mieux comprendre la perception des bénéfices de l’isolation chez les particuliers. [©Isover]
Le groupe Isover a réalisé une étude dans le but de mieux comprendre la perception des bénéfices de l’isolation chez les particuliers. [©Isover]

Dans le cadre du Plan de Relance et des actions à mener en faveur du climat, le groupe Isover a mené une étude, en septembre 2020, auprès de 3 000 foyers français. Ces derniers sont propriétaires de maisons individuelles. Ils ont été sondés au sujet de leurs travaux d’isolation : de leurs combles, sols, murs et plafonds. Parmi les 3 000 personnes interrogées, plus d’un tiers a déclaré avoir effectué des travaux d’isolation au cours des 5 dernières années.

Par le biais de cette étude, la marque du groupe Saint-Gobain a pu mettre en lumière plusieurs axes et points essentiels. Une façon pour l’expert français de l’isolation de mieux appréhender les enjeux des propriétaires de maisons individuelles. Et ce, en identifiant leurs motivations, ainsi que leurs conditions pour réaliser ces travaux. Enfin, Isover peut mesurer leur satisfaction et hiérarchiser les bénéfices ressentis.

Quelles parties du logement suscitent plus d’intérêt à rénover ?

Cette étude démontre que les combles sont au cœur des travaux d’isolation pour 60 % de foyers. Près de 46 % ont déclaré avoir effectué des travaux pour mieux isoler leurs murs, 28 % leurs plafonds et enfin, 16 % se sont occupés de leurs sols. Une hiérarchie logique, puisque le toit représente la zone la plus importante de déperdition énergétique dans les maisons.

L’étude révèle aussi que 93 % des particuliers, ayant fait appel à un professionnel pour les accompagner dans leurs travaux, ont bénéficié d’un programme d’appui. Notamment, pour déterminer les aides financières adéquates.

Les raisons d’isoler

Les Français déclarent être poussés à réaliser des travaux d’isolation pour trois raisons. La première concerne la baisse des factures d’énergie, alors que la seconde s’articule autour de l’amélioration du confort de l’habitation. Ces deux motifs apparaissent effectivement comme une nécessité pour les logements datant d’avant 1990. La troisième raison de ces travaux porte sur la réduction de l’impact environnemental. En effet, les propriétaires de logements plus récents se doivent de suivre la réglementation en vigueur. Toutefois, parmi les 3 000 personnes sondées, la plupart sont soucieuces d’agir en faveur d’une transition écologique et définissent cette dernière cause comme essentielle et importante.

Près de 93 % des interrogés considèrent l’isolation de leur logement comme plus efficace après travaux. Et 89 % certifient que ces derniers répondent à leurs attentes et besoins.