Une filière chanvre s’organise dans les Hauts-de-France

Rédaction
23/10/2019

Le Centre de développement des éco-entreprises (CD2E) et le bailleur social Maisons et Cités créent une filière chanvre dans les Hauts-de-France.

Le CD2E organise déjà des formations variées sur les matériaux d’isolation à base de chanvre. [©CD2E]
Le CD2E organise déjà des formations variées sur les matériaux d’isolation à base de chanvre. [©CD2E]

Le Centre de développement des éco-entreprises (CD2E) et le bailleur social Maisons et Cités créent une filière chanvre dans les Hauts-de-France. Une étude de faisabilité révèle qu’il faudrait « cultiver, chaque année, localement environ 1 000 ha de chanvre et réaliser près de 2 000 rénovations pour que le matériau devienne compétitif» annonce Frédéric Laroche, responsable du pôle bâtiment durable au CD2E.

Le chanvre est adapté à la rénovation des bâtiments en briques, comme il y en a beaucoup dans la région. « A l’instar des briques, le chanvre laisse passer une partie de l’humidité de l’air. Cela évite la formation d’un point de rosée dans le mur. D’autre part, il a un fort déphasage thermique, qui apporte du confort lors des pics de chaleur », explique Frédéric Laroche.

En outre, cette filière, non-concurrente de la production alimentaire, apporterait aux agriculteurs des revenus stables. Les partenaires, qui veulent créer un consortium avec d’autres organismes, souhaitent que la filière s’organise dans les cinq ans.

Caroline Kim

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article