Réélection du président de la FRTP Auvergne – Rhône-Alpes

Muriel Carbonnet
25/03/2021

Les administrateurs de la FRTP Auvergne - Rhône-Alpes ont renouvelé leur confiance à Pierre Berger. Ceci, en le reconduisant à la tête de l'organisation professionnelle pour un mandat de 3 ans.

Pierre Berger a été réélu pour un 2e mandat à la présidence de la FRTP. [©FRTP]
Pierre Berger a été réélu pour un 2e mandat à la présidence de la FRTP. [©FRTP]

Les administrateurs de la Fédération régionale des travaux publics (FRTP) Auvergne-Rhône-Alpes ont renouvelé leur confiance à Pierre Berger. Ceci, en le reconduisant à la tête de l’organisation professionnelle pour un mandat de 3 ans. L’entrepreneur auvergnat (dirigeant du groupe PRS) a pu capitaliser sur le bilan positif de son premier mandat.

Un bilan positif

Elu président de la toute nouvelle FRTP Auvergne – Rhône-Alpes en 2018, Pierre Berger a su relever les défis de la 2e plus grande région de France. Et ce, malgré le contexte de crise sanitaire inédit. Il a su trouver la bonne organisation interne pour que la FRTP fonctionne. Et soit représentative de la profession des travaux publics partout sur le territoire. De plus, il s’est positionné en tant qu’interlocuteur reconnu auprès des institutionnels et des élus locaux pour que les investissements dans les infrastructures restent au cœur de l’action publique. Il a promu l’image et les métiers des travaux publics auprès des jeunes. Et enfin, Pierre Berger a accompagné les entreprises au plus près dans une situation marquée par la pandémie du Covid-19.

Un deuxième mandat

« Le contexte de ce début de nouveau mandat est évidemment bien différent du précédent, mais les valeurs et les engagements de Pierre Berger restent les mêmes », peut-on lire dans le communiqué de presse. Le bureau, qui l’accompagnera pendant 3 ans, est aussi reconduit dans sa quasi-totalité. Seul, Jean-Pierre Cheval est nouvellement élu au poste de vice-président pour Rhône-Alpes.

Pierre Berger souhaite mettre l’accent sur plusieurs actions. Tout d’abord, veiller à la mise en œuvre concrète du plan de relance dans les départements. Puis, conforter le rôle incontournable des travaux publics dans la transition écologique, qui s’opère à toutes les échelles du territoire…

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article