Rabot Dutilleul : Un CA 2019 en hausse en construction

Muriel Carbonnet
18/02/2020

Rabot Dutilleul affiche des résultats de croissance à deux chiffres sur certaines activités, malgré une année 2019 difficile pour la construction française.

Le chiffre d’affaires France de Rabot Dutilleul sera donc stable en 2019 (575 M€) et en hausse en construction.
Le chiffre d’affaires France de Rabot Dutilleul sera donc stable en 2019 (575 M€) et en hausse en construction. [©Rabot Dutilleul]

Centenaire cette année, Rabot Dutilleul affiche des résultats de croissance à deux chiffres sur certaines activités, malgré une année 2019 difficile pour la construction française. Ceci, comme l’indiquent les données publiées par le ministère de la Cohésion des territoires le 28 janvier 2020. Dans ce contexte, les partenaires financiers du groupe de BTP renouvellent leur soutien au plan stratégique “Demain 2025”. « Les partenaires financiers, banques et assurances, réaffirment ainsi leur confiance dans le plan de transformation “Demain 2025”, mis en place depuis 1 an, qui commence à porter ses fruits. Nous sommes confiants dans sa réussite et dans notre avenir», précise François Dutilleul, président de Rabot Dutilleul.

Une activité France 2019 forte en construction et réhabilitation

Le chiffre d’affaires France de Rabot Dutilleul est donc stable en 2019 (575 M€) et en hausse en construction. Certaines activités marquant un fort dynamisme, telles que l’immobilier d’entreprise (+ 25 %), les lancements commerciaux (+ 30 %), et la réhabilitation pour accompagner le changement d’usage de bâtiment (+ 30 %).

Sur l’année 2019, ce sont plus de 210 000 m² d’immobilier d’entreprise qui ont été livrés, toutes activités confondues. Et plus de 3 100 logements résidentiels. L’année 2019 a aussi été marquée par la livraison de chantiers majeurs comme le Mama Shelter de Lille (59), la patinoire de Dunkerque (59) ou le siège de BMW, à Montigny-le- Bretonneux (78).

De plus, Rabot Dutilleul a remporté plusieurs chantiers, qui utilisent la modélisation BIM comme Shake, le futur siège de la Caisse d’Epargne Hauts-de-France, l’opération de réhabilitation du site Les Grands Moulins de Paris à Marquette (59), une usine agro-alimentaire dans l’Aube, ou les deux établissements pénitentiaires pour le ministère de la Justice, à Osny (91) et à Meaux (77).

Enfin, plusieurs appels d’offres ont été gagnés en réhabilitation comme l’Abbaye de Saint-Vaast à Arras (62), l’ex-collège Jean Macé au centre de Lille (59), qui doit être transformé en logements, ou encore le Crous de Strasbourg (67). La réhabilitation représente aujourd’hui 34 % du chiffre d’affaires du groupe.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article