On oublie trop souvent que les opérations militaires, qui ont suivi le Débarquement de Normandie du 6 juin 1944 ont nécessité la mise en œuvre de moyens logistiques et technologiques sans précédent. Créer des ports préfabriqués en béton sur les côtes françaises fut la clef de la réussite alliée.

Vue aérienne du port d’Arromanches en 1944. [©IWM]
Vue aérienne du port d’Arromanches en 1944. [©IWM]

La plus formidable armada de tous les temps. Le mardi 6 juin 1944, avant l’aube, quelque 6 939 navires, de tous types et de toutes tailles se positionnent face aux plages normandes. Là où les Nazis ne les attendent pas ! Ceci, en profitant d’une fenêtre météorologique favorable, de quelques heures seulement alors qu’une pluie incessante arrose la région depuis des jours…

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article