A 52 ans, Pascal Casanova vient d’être nommé président d’Edilians. Il succède à Pierre Jonnard, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

A 52 ans, Pascal Casanova vient d’être nommé président d’Edilians. [©Edilians]
A 52 ans, Pascal Casanova vient d’être nommé président d’Edilians. [©Edilians]

A 52 ans, Pascal Casanova vient d’être nommé président d’Edilians. Il succède à Pierre Jonnard, qui a fait valoir ses droits à la retraite. « C’est avec une grande fierté que je prends aujourd’hui la direction d’Edilians. C’est une belle entreprise industrielle, aux collaborateurs engagés et de qualité, leader sur son marché et ancrée au cœur des territoires avec son siège en Rhône-Alpes. Je crois fondamentalement au respect de chacune et de chacun, à la performance, à l’innovation. Ainsi qu’au rôle sociétal et à la responsabilité environnementale de l’entreprise. Je souhaite qu’ensemble nous mettions la toiture en terre cuite au cœur de l’éco-habitat », indique Pascal Casanova.

Parcours de Pascal Casanova

Diplômé de l’Ecole polytechnique (X87) et titulaire d’un doctorat de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées, Pascal Casanova a débuté par une expérience terrain en 1995. Il a poursuivi une carrière internationale au Royaume-Uni et en Allemagne comme directeur de la R&D et de la performance industrielle de l’activité Lafarge Roofing (devenue Monier, puis BMI). Puis, directeur général de l’activité composants de toitures (2005 – 2008). Par la suite, directeur de la R&D du groupe Lafarge, il a mis l’accent sur les solutions à bas carbone, l’efficacité énergétique et l’économie de la construction. En 2012, à la tête des activités de Lafarge en France, il a mis en œuvre les synergies métiers à travers un ambitieux programme de transformation. En 2015, il rejoint le Comité de direction du groupe LafargeHolcim, alors au cœur d’une fusion internationale, où il a été en charge de l’Amérique Latine, puis de l’Amérique du Nord. Plus récemment, il s’est recentré sur la France, en prenant la direction du groupe Alkern en 2019, qu’il vient de quitter pour rejoindre Edilians.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article