Partenariat pour le site Passerelle(s) renouvelé

Rédaction
05/12/2017
Modifié le 15/11/2018 à 16:54

Le 4 décembre dernier, Passerelle(s), le premier site de culture générale autour des métiers, des réalisations et des savoir-faire de la construction, a été renouvelé.

Le 4 décembre dernier, signature de la convention qui va permettre d’enrichir le site Passerelle(s), de le pérenniser et de le développer, renouvelé par Dominique Velut, président de la Fondation BTP Plus, Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France, et Jean-Christophe Repon, président du CCCA-BTP. [©CCCA-BTP/Vincent Bourdon]

Le 4 décembre dernier, signature de la convention de partenariat renouvelé par Dominique Velut, président de la Fondation BTP Plus, Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France, et Jean-Christophe Repon, président du CCCA-BTP. [©CCCA-BTP/Vincent Bourdon]

Lancé en janvier 2016, Passerelle(s), le premier site de culture générale autour des métiers, des réalisations et des savoir-faire de la construction, a été renouvelé pour 3 ans. Ce site avait été conçu dans le cadre d’une première convention de partenariat signée en 2013 entre la Bibliothèque nationale de France (BnF), le CCCA-BTP et la Fondation BTP Plus. Le renouvellement de cette convention va permettre d’enrichir le site Passerelle(s), de le pérenniser et de le développer.
Pour rappel, ce site est un véritable outil de médiation et de formation numérique, accessible à tous, dont les futurs professionnels du BTP. Véritable “passerelle” entre deux univers – celui professionnel du bâtiment et des travaux publics et celui culturel patrimonial -, ce site permet de tisser des liens entre construction, histoire et culture. Les documents qui le composent, sont surtout issus des collections de la BnF et les textes proposés sont présentés le plus simplement possible : niveau de langue adapté, interface graphique agréable. Et ce, dans l’esprit de ce qui a été initié jusqu’alors.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article