Nouvel élan à la chaire “Ingénierie des bétons” avec Céline Florence

Muriel Carbonnet
15/09/2020

Céline Florence vient d’être nommée responsable de la chaire IdB de la Fondation Ecole française du béton. Ceci, afin de consolider ses fondements et lui permettre de prendre son envol.

Céline Florence vient d’être nommée responsable de la chaire IdB de la Fondation Ecole française du béton (EFB). [©EFB]
Céline Florence vient d’être nommée responsable de la chaire IdB de la Fondation Ecole française du béton (EFB). [©EFB]

Soutien de l’innovation dans le domaine du béton, valorisation de la connaissance auprès des élèves et des enseignants du supérieur… C’est ainsi que la Fondation Ecole française du béton (EFB) lance en 2014, en partenariat avec l’ESTP Paris, la chaire “Ingénierie des bétons”(IdB). Partenariat renouvelé depuis peu. Pour une durée de 5 ans.

Dans ce sens, Céline Florence vient d’être nommée responsable de cette chaire, afin de consolider ses fondements et lui permettre de prendre son envol. Elle a pour mission le développement de bétons et d’applications du futur. Ainsi que la valorisation des travaux de la chaire IdB. Ces deux premiers axes stratégiques concernent les activités d’enseignement et celles de la recherche. L’ouverture de la chaire IdBà de nouveaux partenaires est aussi un objectif fort du partenariat entre l’EFBet l’ESTP Paris. Et c’est pour cela qu’il a été décidé de recruter un responsable de chaire.

Son parcours

Céline Florence va donc travailler sur la valorisation des activités d’enseignement et de recherche de la chaire. Ceci, auprès des partenaires industriels et académiques, des fédérations et des instances nationales et européennes. Elle va aussi plancher sur la mise en cohérence des actions de recherche et des projets d’innovation pédagogique. Ces actions permettront à la chaire IdB de se créer une place d’acteur incontournable. A la fois du développement scientifique et pédagogique de la construction en béton de demain.

Céline Florence est rattachée et basée à l’ESTP Paris. Et assure un lien privilégié entre les équipes de l’école et les industriels. Docteur ingénieur de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées, elle a occupé différents postes relatifs à l’innovation dans la construction. Après son doctorat réalisé dans le cadre d’une thèse Cifre avec Arcelor, elle rejoint le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) en 2006. En 2014, elle devient chef de projet développement bardage chez Rockwool.