Depuis juin dernier, la certification NF Habitat – NF Habitat HQE est disponible en Guyane. Les référentiels ont été adaptés aux problématiques du pays.

NF Habitat - NF Habitat HQE disponible en Guyane
De gauche à droite : Patrick Weirback, directeur de la Semsamar, Antoine Desbarrières, directeur de l’Association Qualitel et président de Cerqual Qualitel Certification, Isabelle Patient, vice-présidente de la Collectivité territoriale de Guyane déléguée à l’aménagement du territoire, au logement et au transport, Alain Le Corre, Dg de la Siguy, et Jean-Jacques Stauch, Dgde la Simko [©Qualitel]

En Guyane, la certification NF Habitat – NF Habitat HQE vient d’être déployée. Une annonce d’Isabelle Patient, vice-présidente de la collectivité territoriale de Guyane, déléguée à l’aménagement du territoire, au logement et au transport et d’Antoine Desbarrières, président de Cerqual Qualitel Certification. Ici, les référentiels ont été adaptés aux contraintes techniques, économiques et climatiques locales.

La forte croissance démographique augmente les besoins de logements sur le territoire. Il faudrait construire près de 4 000 logements/an pour pallier la demande. « Il est donc essentiel d’accélérer la production, tout en conservant un niveau de qualité et de performance, répondant aux enjeux actuels et futurs de l’habitat et aux contraintes spécifiques locales », explique Cerqual Qualitel Certification. La certification NF Habitat – NF Habitat HQE s’inscrit pleinement dans cet objectif. « Offrir un logement associant qualité de vie, confort, performance énergétique, maîtrise des charges et des consommations et respect de l’environnement. »

Pour adapter ce label, Cerqual Qualitel Certification, en concertation avec les différents acteurs du territoire, s’appuie sur la Réglementation thermique acoustique et aération (RTAA Dom) et propose d’aller au-delà en fonction du niveau de certification voulu. La NF Habitat – NF Habitat HQE guyanaise permet aussi de promouvoir l’utilisation de ressources locales. « En termes de pertinence et de pérennité des ouvrages face aux contraintes climatiques, son référentiel intègre un ensemble d’exigences liées à la durabilité des fenêtres, des occultations, des éléments de façades et des étanchéités, ainsi que des exigences, permettant de limiter les contre-performances dues aux contradictions techniques induites. »

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article