Multipompage : Une S 61 SX d’exception

Frédéric Gluzicki
23/10/2018

La pompe automotrice Schwing Stetter S 61 SX constitue le haut de gamme du parc Multpompage. Une machine d’exception, destinée aujourd’hui à répondre aux chantiers du Grand Paris. Mais pas que…

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 80

La pompe Schwing Stetter S 61 SX constitue le haut de gamme du parc Multipompage, qui compte quelque 50 machines. [©ACPresse]
La pompe Schwing Stetter S 61 SX constitue le haut de gamme du parc Multipompage, qui compte quelque 50 machines. [©ACPresse]

Elle a le bras long. Et c’est pour cela qu’elle était désirée… Elle, c’est la pompe automotrice Schwing Stetter S 61 SX acquise par Multipompage dès janvier 2017. Ce qui en fait la première de ce type présente en France. « Les premiers appels d’offres des chantiers du Grand Paris débutaient à ce moment-là. Et je souhaitais être en mesure d’y répondre avec un matériel adapté », explique Hugo Morgado, gérant de Multipompage. Mais pas facile de dénicher une telle machine. « Je la cherchais depuis près de 2 ans quand j’ai réussi à la trouver en Pologne, chez un revendeur spécialisé ».

Ni une, ni deux, un voyage est organisé pour la découvrir sur place. Montée sur un porteur Man 10 x 4/6, elle a été entièrement carrossée en Allemagne. Rien ne semblait s’opposer à son homologation en France. Hugo Morgano obtient ce sésame le 16 octobre 2018. Lui permettant de fixer, enfin, une plaque minéralogique française sur sa S 61 SX. 

D’un point de vue technique, cette pompe affiche un  poids en ordre de marche inférieur à 48 t. Son châssis compte cinq essieux, pouvant porter respectivement 9 t sur les deux premiers directeurs, 13 t sur les deux centraux moteurs et encore 9 t sur l’essieu arrière, directeur lui aussi.

Une flèche de 60,10 m

Flèche repliée, la machine présente une longueur de 15 m, pour une hauteur de 3,80 m. Dans cette configuration, la S 61 SX bénéficie d’une autorisation de circuler en convoi exceptionnel de catégorie 1. Elle est équipée du groupe de pompage P2525, d’une capacité de 163 m3/h, à raison de 22 coups/mn. Ce qui permet une moindre consommation de carburant. La pression maximale exercée sur le béton est de 85 bar. 

En négatif, la S 61 SX peut atteindre une profondeur de 45,70 m, tuyau d’extrémité en caoutchouc y compris. [©ACPresse]
En négatif, la S 61 SX peut atteindre une profondeur de 45,70 m, tuyau d’extrémité en caoutchouc y compris. [©ACPresse]

La flèche de la S 61 SX, à pliage en “R”, comprend 4 bras. Pour une longueur totale déployée à la verticale de 60,10 m. « En négatif, il est possible d’atteindre une profondeur de 45,70 m, tuyau d’extrémité en caoutchouc y compris. Une dimension parfaite pour assurer des pompages au fond des trémies des chantiers du Grand Paris », reprend Hugo Morgado. C’est là précisément qu’on retrouve cette S 61 SX, à Champs-sur-Marne (77), sur le lot T2C de la ligne 15 du Grand Paris Express. L’entreprise Demathieu & Bard en est le mandataire. La pompe assure la mise en place du radier provisoire situé au fond d’un puits de plus de 40 m de profondeur. « Il n’aurait pas été possible de couler un tel ouvrage à la pompe, en toute sécurité, sans la S 61 SX». 

Une dizaine de sorties par mois

L’opération est réalisée en 2 phases : tout d’abord, une première couche de 80 cm d’épaisseur, puis une seconde, le lendemain, de 50 cm. Soit à peu près 100 m3de béton mis en œuvre en totalité. 

La nouvelle pompe Schwing Stetter sort actuellement une dizaine de fois par mois.« Elle est toujours utilisée en 61 m. Ce n’est pas une pompe traditionnelle, mais une machine d’exception, qui doit être considérée comme telle ». Elle constitue d’ailleurs le haut de gamme du parc Multipompage, qui compte quelque 50 machines. « Nous disposons de matériels de nombreuses marques, telles que Cifa, Everdigm, Putzmeister et, bien entendu, Schwing Stetter », résume Hugo Morgado. Les portées des flèches vont de 16 m à 61 m. Ces pompes n’interviennent que dans un rayon de 200 km autour de Paris. « J’ai aussi en commande une pompe de 55 m de marque Schwing Stetter et un 52 m, en renouvellement, de marque Beton Star. Ce sera la première en France». Enfin, Multipompage possède aussi deux pompes stationnaires.« C’est une activité, qui pourrait être amenée à se développer dans les années qui viennent », conclut Hugo Morgado.

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 80