Le ciment a enfin son timbre

Rédaction
01/06/2017

La Poste dévoile le timbre célébrant le bicentenaire de l’invention du ciment artificiel, à l’effigie de Louis Vicat, mais aussi du pont de Souillac.

[©Création Florence Gendre – Vicat]

A quelques jours de l’ouverture du symposium “The Future of Cement” , La Poste dévoile le timbre célébrant le bicentenaire de l’invention du ciment artificiel. A l’effigie de Louis Vicat, découvreur du principe de l’hydraulicité des chaux en 1817, ce timbre montre aussi le pont de Souillac (46) et, en arrière plan, une représentation des cités en béton de demain. Par contre, ni le nom de Vicat, ni celui du pont ne sont mentionnés. Un choix volontaire, le timbre ne mesure que 2 cm2, on ne peut donc pas y insérer trop d’éléments… De plus, il se veut avant tout un hommage à l’invention du ciment artificiel en tant que tel. Une manière aussi de solliciter la curiosité des philatélistes et autres néophytes, en matière de ciment et de béton, qui voudraient savoir qui se cache derrière ce personnage et quel est ce pont…
Tiré à 900 018 exemplaires, œuvre de la créatrice Florence Gendre, le timbre affiche un prix facial de 1,30 €. Il sera émis en avant-première, les vendredi 2 et samedi 3 juin, sur trois sites en France. Tout d’abord à Souillac, dans le département du Lot, au lycée Louis Vicat (rue Pierre Bourthoumieux – uniquement le vendredi 2 juin). Ensuite, à Couvrot, en Haute-Marne, à la bibliothèque municipale (16 rue des Cugnots). Et, à Paris, dans le IXe arrondissement, au Carré d’Encre (13bis rue des Mathurins). Enfin, le timbre sera disponible à la vente dans tous les bureaux de poste, à partir du mardi 6 juin 2017.