Quelque 280 élèves de 2e année à l’ESTP Paris ont planché durant 6 mois sur le thème “Une nouvelle vie pour la Maison Coignet”.

Près de 280 étudiants de l’ESTP Paris ont planché sur la réhabilitation de la Maison Coignet. [©ESTP]
Près de 280 étudiants de l’ESTP Paris ont planché sur la réhabilitation de la Maison Coignet. [©ESTP]

Quelque 280 élèves de 2e année à l’ESTP Paris ont planché durant 6 mois sur le thème “Une nouvelle vie pour la Maison Coignet” [Lire notre article à ce sujet]. Une initiative portée par la Chaire Ingénierie des bétons de l’ESTP, qui fête d’ailleurs ses 5 ans d’existence, en partenariat avec l’Ecole Française du Béton.

Les étudiants des spécialités “bâtiment” et du bi cursus “ingénieur/architecte”, ont ainsi répondu à l’appel à projet lancé par l’association la Maison Coignet. Par groupe de 6, les élèves ont dû suivre 4 axes pour imaginer cette réhabilitation avec les enjeux de notre époque. La dimension sociale et sociétale, l’innovation, l’économie circulaire et l’image du béton/cadre de vie ont guidé ces mois de recherches.

Encadrés par une équipe pédagogique (enseignants et professionnels), les étudiants de l’ESTP Paris ont aussi assisté à des conférences pour constituer leur projet. Au programme de ces rendez-vous, les thématiques de l’innovation, la réhabilitation, l’éco-conception, les smart building, le BIM, les nouvelles solutions constructives en béton ont été abordés.

Par groupe de 6, les élèves ont dû suivre 4 axes pour imaginer cette réhabilitation avec les enjeux de notre époque. [©ESTP]
Par groupe de 6, les élèves ont dû suivre 4 axes pour imaginer cette réhabilitation avec les enjeux de notre époque. [©ESTP]

Après une sélection parmi les 48 équipes, 8 ont été choisis pour soutenir leur projet devant les membres de la Chaire Ingénierie des Bétons. Deux ont été retenus :
– La maison du Street Art : Ici, la Maison Coignet a été imaginée comme un grand atelier. Ce centre de formation pour les artistes de Street Art, met en lumière un lieu d’expression à l’échelle 1.
– Le projet E-Coignet : Il décrit un écosystème où se mêlent innovation, recherche et éco-conception pour un retour de la nature en ville.

Les lauréats porteront les couleurs l’ESTP Paris à l’occasion du concours “Les génies de la construction”, qui tend à sensibiliser les étudiants aux “territoires intelligents” et au développement durable de façon générale.
Le jury composé de représentants du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de professeur et d’acteurs de la construction remettra ses prix le mardi 4 juin.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article