Etienne Tricaud : « Le béton a permis de réaliser nombre de projets emblématiques »

Frédéric Gluzicki
29/03/2019

L’architecte Etienne Tricaud assure la présidence de l’association Bétocib depuis 2017. Ce qui lui donne l’opportunité de remettre le béton à sa juste place, que l’on parle de technique ou d’expression architecturale…

Retrouvez cet article dans le hors-série n° 23 “Bétons et Architectures”

L’architecte Etienne Tricaud assure la présidence de l’association Bétocib.  [©Mathieu Lee Vigneau]
L’architecte Etienne Tricaud assure la présidence de l’association Bétocib. [©Mathieu Lee Vigneau]

Début 2017, vous avez accepté de prendre la présidence de Bétocib. Pourquoi ce choix ? 

Etienne Tricaud : Je suis très à l’écoute de tout ce qui crée des liens entre le monde de l’architecture et de celui de la construction. Des univers qui ne se connaissent finalement pas toujours très bien… Pourtant, le béton est l’un des matériaux les plus intéressants pour la construction et il a permis de réaliser nombre de projets emblématiques. Ce qui ne m’empêche pas d’être souvent décrié, tant au plan environnemental que sur la qualité des réalisations. Assurer la présidence de Bétocib me donne l’occasion de remettre ce matériau à sa juste place, que l’on parle de technique ou d’expression architecturale…

Pouvez-vous nous rappeler les orientations que vous souhaitiez donner à Bétocib ?

Les orientations données il y a deux ans vont toutes dans le sens que je viens d’évoquer. A savoir : réhabiliter l’image des bétons et aider à mieux les faire connaître. Ces deux thématiques allant de pair, bien entendu. C’est là aussi une des prérogatives de Bétocib, qui, à travers nombre de manifestations et de rendez-vous, œuvre dans ce sens.

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement

Retrouvez cet article dans le hors-série n° 23 “Bétons et Architectures”

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article