Ecotech Ceram : De l’énergie en conteneur

Yann Butillon
18/02/2021

Ecotech Ceram a développé un concept de conteneurs, permettant de stocker la chaleur issue de l’industrie lourde. Ceci, pour la transformer en énergie renouvelable.

Cet article est à retrouver dans le n° 92 de Béton[s] le Magazine.

Ecotech Ceram stocke et transforme la chaleur en énergie renouvelable à travers un conteneur.  [©Ecotech Ceram]
Ecotech Ceram stocke et transforme la chaleur en énergie renouvelable à travers un conteneur. [©Ecotech Ceram]

La revalorisation de la chaleur émise par la production industrielle est un enjeu économique et écologique. La start-up française Ecotech Ceram a mis au point une solution permettant de stocker la chaleur ou le froid produit par l’industrie lourde. « Nous avons mis au point une solution de stockage de chaleur éco-efficace, qui permet de capter et de valoriser de la chaleur issue de l’industrie lourde ou de sources renouvelables, explique Antoine Meffre, son président, lors d’une présentation au CementLab. Le but étant ensuite de la réinjecter dans des procédés industriels et ainsi de réduire la consommation d’énergie. Nous avons conçu une solution robuste, modulaire et transportable. Il s’agit d’un conteneur isolé de l’intérieur, avec des céramiques réfractaires issues de l’économie circulaire. »

En temps réel

L’air chaud des cheminées est aspiré et envoyé dans le module nommé Eco-Stock. En plug & play, la chaleur peut ensuite être réutilisée sur place ou dirigée vers un autre site. Le concept permet de stocker jusqu’à 2 MWh à 600 °C.

Ecotech Ceram propose à ses clients de qualifier leur gisement de chaleur, puis de dessiner et de monter l’installation technique, tout en apportant des solutions de financement. Lors de l’utilisation, une plate-forme web permet de suivre en temps réel les performances du dispositif. La distribution électrique pouvant s’adapter en fonction des besoins en puissance ou dans le temps de la destination finale.

Cet article est à retrouver dans le n° 92 de Béton[s] le Magazine.

[/abonnes]

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article