Cement Lab : Agrégateur d’innovations

Rédaction
24/08/2020

Identifier et donner la parole à des start-up, pratiquer l’acculturation, offrir une autre vision des choses. Telles sont les intentions du Cement Lab, la plate-forme dédiée à l’innovation initiée par le Syndicat français de l’industrie cimentière (Sfic).

Retrouvez cet article dans le numéro 87 de Béton[s] le Magazine.

Les rendez-vous du Cement Lab donnent la possibilité aux start-up de présenter leurs solutions devant un parterre d’industriels et d’entreprises.
Les rendez-vous du Cement Lab donnent la possibilité aux start-up de présenter leurs solutions devant un parterre d’industriels et d’entreprises. [ACPresse]

Née en 2018, dans la continuité du symposium fêtant le bicentenaire de l’invention du ciment artificiel par Louis Vicat, la plate-forme Cement Lab a plusieurs vocations. Tout d’abord, l’acculturation, c’est-à-dire l’échange d’idées pour permettre à chacun de regarder au-delà de son champ habituel. Le Cement Lab est aussi un lieu de rencontres avec d’autres acteurs, de la construction bien entendu, mais aussi issus de secteurs connexes. Le fil conducteur est d’élargir le spectre de l’information, qui permet de répondre aux enjeux de la transition numérique, énergétique et du développement durable. On parle aussi de recyclage, d’économie circulaire, de décarbonatation, de biodiversité.

Ainsi, les start-up occupent une place centrale dans ce dispositif d’échanges. Depuis l’origine, Cement Lab travaille avec Impulse Partners pour identifier les start-up les plus pertinentes. Il leur donne l’occasion de présenter leur activité devant un parterre d’industriels et d’entreprises auxquels il leur est difficile d’accéder. Faute de trouver le bon contact ou la bonne porte d’entrée.

Bien entendu, les start-up peuvent aussi se rapprocher directement du Cement Lab. Un formulaire de contact est disponible sur le site infociments.fr, dans la rubrique #CementLab. Là, il suffit cliquer sur l’onglet “Je suis une start-up…”.

Identifier les start-up

Cement Lab facilite les rencontres, fait du décloisonnement et permet de créer les opportunités...
Cement Lab facilite les rencontres, fait du décloisonnement et permet de créer les opportunités… [©ACPresse]

Cement Lab facilite les rencontres. Il fait du décloisonnement, à la grande satisfaction de tous les intéressés. Il apporte aussi, et surtout, un service aux adhérents du Sfic, permettant de créer les opportunités, tant pour les start-up, que pour les grands groupes participant aux rendez-vous organisés à un rythme régulier.

L’identification des start-up suit un cahier des charges pré-établi. Elle s’inscrit dans les enjeux et les priorités de l’industrie cimentière. Ainsi, le premier rendez-vous, qui a eu lieu en juillet 2018, a réuni des start-up proposant des solutions en lien direct avec la construction. En novembre 2018, le focus était donné aux solutions de réduction de l’empreinte carbone. L’année 2019 a permis de mettre l’accent sur la digitalisation des chantiers et sur l’éco-construction. L’année 2020 s’annonce aussi riche en évènements. Les deux grands axes d’échange choisis seront la biodiversité et une nouvelle fois, la problématique du carbone. Ce dernier sujet reste hautement stratégique pour l’ensemble de la filière construction. Et pour la filière béton et ciment en particulier. Deux rendez-vous parisiens sont déjà dans les starting-blocks… Cement Lab devrait aussi être présent sur H-Expo, le salon des professionnels de l’habitat, à Bordeaux, ou sur Pollutec, à Lyon. Autres nouveautés 2020, l’organisation de trois rencontres régionales, avec des organismes locaux. Sans doute à Lille, à Lyon et à Nantes. De cette manière, Cement Lab renforcera sa politique de décloisonnement avec les acteurs locaux, tout en s’inscrivant encore plus dans une logique territoriale.  

Frédéric Gluzicki, mai 2020

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article