Dossier : L’innovation au service de l’éco-construction

Sivagami Casimir
24/05/2022
Modifié le 24/05/2022 à 15:42

Comment réaliser un bâtiment plus vertueux ? L’éco-construction se pose toutes ces questions et pour y répondre, de nombreux acteurs innovent dans ce sens.

Dossier éco-construction
[©Juan Sepulveda]

L’évolution des mentalités, la prise de conscience écologique et les changements de réglementation devraient sonner l’essor de l’éco-construction. Bâtir durablement et de manière plus responsable est au cœur de beaucoup de discussions et semble rythmer les décisions de plus en plus de maîtres d’ouvrage, d’œuvre, d’entreprises et d’industriels. Face à ce changement de paradigme, de nombreux acteurs s’engagent pleinement dans une démarche d’innovation au niveau des matériaux, des techniques développés ou encore à travers des outils numériques au service de l’éco-construction. Par ailleurs, des initiatives et autres créations de labellisation encouragent ces transformations.

De plus, la RE 2020, entrée en vigueur en janvier dernier, a établi un tout nouvel indicateur basé sur le carbone. Quel est le bilan carbone d’un bâtiment ? Des systèmes constructifs et des équipements mis en œuvre ? Autant de questions peu abordées, voire inexistantes sur le chantier avant les premières esquisses de la réglementation.

Un bas carbone sensé

Pourtant, l’industrie de la construction et la vie des bâtiments ont bien un impact majeur sur les émissions de CO2 de la France. Pour être plus précis, selon les chiffres du ministère de la Transition écologique, le secteur du bâtiment représente 43 % des consommations énergétiques annuelles françaises et il génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre. Leur efficience a donc bel et bien un rôle à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour autant, le bas carbone ne doit pas être conjugué à tort et à travers. Il doit faire sens et s’appuyer sur des faits. D’où la place centrale des Fdes, des AVC vérifiées par des organismes indépendants et des systèmes de certification. Dans ce dossier, nous allons nous intéresser à l’innovation sous toutes ses formes. Tous les acteurs interrogés s’engagent pour une industrie plus “propre”, sans pour autant oublier la performance.

Aller plus loin :

– Interview – Fiboo : Entre isolation biosourcée et circuit court
Fiboo développe un isolant biosourcé à base de bambou. Sur un modèle en circuit court, la start-up a élu domicile dans les Hauts de France.

– Rencontre – Ma palette : Une plate-forme pour l’éco-construction en circuit court
La plate-forme Ma palette permet de géolocaliser les matériaux fabriqués et disponibles dans un territoire donné. L’outil imaginé par Julie Bourquard Zaug, co-fondatrice, permet ainsi de s’ancrer dans une démarche de circuit court et d’éco-construction.

– Interview – Wall’up Préfa veut massifier l’utilisation de matériaux vertueux
Wall’up Préfa se développe depuis 2019, à Aulnoy (77). La jeune entreprise mise sur le béton de chanvre et le bois made in France, ainsi que sur la préfabrication pour massifier un système constructif vertueux.  

– Découverte – Gramitherm : L’herbe comme vecteur de décarbonation
« Là où est le danger, le remède pousse aussi », disait le poète allemand Hölderlin. L’herbe pourrait devenir l’allié de l’homme pour réduire les émissions nettes à effet de serre, au même titre que le bois.

– Rencontre – Ekopolis : Favoriser la construction durable
L’association Ekopolis accompagne, met en réseau, forme et informe les professionnels du bâtiment vers la construction durable. Rencontre avec Julia Malinverno, responsable pôle accompagnement de projet chez Ekopolis.

– Chantier – Un duo bois-paille pour des pavillons performants
A Bétheny, à côté de Reims, Plurial Novilia a imaginé un tout nouveau quartier : Les Promenades de Damoiselle. Sur le site, le bailleur construit sept pavillons en bois et paille.