Deere & Company acquiert Wirtgen Group

Rédaction
12/06/2017

L'Américain Deere & Company a racheté l'Allemand Wirtgen Group. L'occasion pour le premier de se réimplanter en Europe.

Machine à coffrage glissant SP 1500 sur un chantier de construction de l’autoroute A9, en Allemagne. [© Wirtgen Group]

Machine à coffrage glissant SP 1500 sur un chantier de construction de l’autoroute A9, en Allemagne. [©Wirtgen Group]

Depuis plusieurs mois, des bruits couraient d’un possible retour du 2e constructeur américain de machines, derrière Caterpillar, sur le sol européen. C’est désormais chose faite. Deere & Company, dont la marque la plus connue n’est autre que John Deere, a fait, en ce début du mois de juin, l’acquisition de l’Allemand Wirtgen. Après les contrôles d’usage des organismes de la concurrence, le rachat devrait être effectif au cours du 4e trimestre de cette année.

Pour Deere & Company, outre le fait de reposer un pied sur le Vieux Continent, il s’agit d’élargir ses savoir-faire et ses marchés. Notamment sur le secteur des matériels routiers (depuis la préparation des matériaux jusqu’au recyclage des enrobés, en passant par la fabrication, la mise en œuvre et le compactage), dans lequel Wirtgen dispose d’un rayonnement international. Avec ce rachat, le constructeur américain devient donc un acteur mondialisé et global en matière d’équipements du bâtiment.

Pour Wirtgen Group, et en particulier pour les frères Stefan et Jürgen Wirtgen, héritiers de la dynastie familiale, « cette acquisition doit permettre d’assurer la pérennité de la société dans le futur, indépendamment de la cellule familiale du groupe. Il s’agit ainsi d’offrir une structure financière plus large à Wirtgen Group, pour continuer à développer ses cinq marques : Wirtgen, Vögele, Hamm, Kleemann et Benninghoven ».