Alors que le plan d’action anti-Covid-19 vient d’être déployé par le gouvernement, les entreprises du béton s’organisent. Chacune à leur manière. Ainsi, Béton Solutions Mobiles suspend son activité, alors de Garandeau la maintient... Petit tour d’horizon de la situation.

Bétons Solutions Mobiles a choisi de suspendre toute activité du fait de l’épidémie de Covid-19. [©BSM]
Bétons Solutions Mobiles a choisi de suspendre toute activité du fait de l’épidémie de Covid-19. [©BSM]

C’est sous la forme d’un bref communiqué que Philippe Tibère-Inglese a annoncé la mise à l’arrêt complet de l’ensemble de la production de BPE de Béton Solutions Mobiles« Covid-19 est une pandémie mondiale aux effets bien réels. Cela se passe chez nous. Nous avons, chacun de nous, un devoir individuel et collectif envers nos familles, nos collègues, notre nation. C’est pourquoi BSM a pris la décision de vous protéger, en organisant l’arrêt de la production et des livraisons, à compter de ce jour », écrit Philippe Tibère-Inglese. 

Pour l’industriel, à la tête de 17 centrales à béton, dont 7 mobiles installées sur des chantiers, notamment du Grand Paris, cette décision commerciale et industrielle est lourde de conséquences. « Elle dépasse le simple objet mercantile et n’est que le reflet de l’esprit BSM. Parce que l’Humain est le cœur de nos entreprises, je vous demande de prendre soin de vos proches et de vous-même… », poursuit Philippe Tibère-Inglese. Bien entendu, il ne s’agit là que d’une mesure provisoire, le temps de la situation sanitaire retrouve son caractère normal. 

Point.P, Edycem, Celtys ferment leurs portes

En région Méditerranée, le groupe Bonifay a informé de la mise en place d’un plan de continuité de service. [©Bonifay]
En région Méditerranée, le groupe Bonifay a informé de la mise en place d’un plan de continuité de service. [©Bonifay]

Cette annonce fait suite à celle de Point.P, mise en ligne sur son site Internet, de fermer toutes ses agences, service drive et livraison y compris « pour une durée indéterminée »

Sur le secteur atlantique, Edycem (groupe Herige) a aussi informé de l’arrêt de l’ensemble de ces sites de production : centrales à béton, unités de préfabrication et siège social. Ceci, « jusqu’à nouvel ordre »

En Bretagne, c’est le groupe Quéguiner (maison-mère de Celtys), qui a pris la décision de fermer l’ensemble de ses sites. Une annonce faite « le cœur lourd, mais avec la conviction qu’elle était inéluctable pour préserver la santé et la sécurité de tous ».

Garandeau, Chausson et Bonifay poursuivent l’activité

Les chantiers peuvent théoriquement poursuivre leur activité... [©ACPresse]
Les chantiers peuvent théoriquement poursuivre leur activité… [©ACPresse]

Pour sa part, le groupe Garandeau a préféré limiter l’accès physique à ses agences Garandeau Matériaux aux seuls clients professionnels du bâtiment et aux fournisseurs… Idem pour Chausson Matériaux, qui « maintient l’activité pour les professionnels en compte uniquement ». Et à condition de passer ses commandes via le site internet, l’application mobile ou par téléphone, sachant que les libre-service et les salles d’expositions sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Les livraisons, elles, restent assurées « dans le respect des mesures sanitaires »

Enfin, en région Méditerranée, le groupe Bonifay a informé de la mise en place d’un « plan de continuité de service, afin de pouvoir accompagner les clients au mieux sur leurs chantiers compte tenu de la situation ». Toutefois, l’industriel préconise fortement« les commandes et paiements à distance, l’enlèvement des commandes type “drive”, et la livraison des matériaux et du BPE sur chantier ».

Quant aux grands groupes de BPE, aucune annonce particulière n’a été faite pour l’heure, mais la situation peut évoluer à tout moment. 

Du côté des syndicats

Côté organisations professionnelles, la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) souligne que : « A cette heure, il est en théorie possible de poursuivre l’activité autant que possible, en prenant évidemment les précautions nécessaires et en respectant les gestes barrières ». Et de confirmer que « les activités relevant des travaux publics ne font pas l’objet d’interdiction »

La Fédération française du bâtiment (FFB) relaie une information comparable : « Les entreprises du BTP bénéficient pour l’instant d’une souplesse, car leur activité ne leur permet pas, pour la grande majorité, de placer leurs salariés en télétravail… » Mais la FFB conclut en même temps que : « A cette heure, le ministère du Travail réfléchit toujours à l’arrêt général des chantiers, sauf dépannage et urgence »

Pour sa part, la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) recommande aux chefs d’entreprises de cesser toutes activités, sauf exception : dépannage d’urgence et interventions sur site pouvant mettre en danger la sécurité des personnes et des équipements…

Ce rapide tour d’horizon du secteur de la construction, quelques heures seulement après l’entrée en vigueur des décisions gouvernementales, montre une grande disparité dans les choix. Même si la fermeture progressive des plates-formes assurant la fourniture des matériaux entraînera, de facto, la mise à l’arrêt des chantiers. A suivre donc dans les heures et jours qui viennent. 

Frédéric Gluzicki

Bien d'autres entreprises ont annoncé la suspension de leur activité

Ces dernières heures, c’est une véritable déferlante de suspensions d’activités qui a été annoncée au niveau de la filière béton. Et les choses continuent sans doute en ce moment même. Voici donc une petite liste non exhaustive : 

  • Alkern - Arrêt de tous les sites de production, avec un redémarrage des activités début avril, si la situation sanitaire le permet.
  • Brand - Fermeture des sites SGB Hünnebeck, en France comme au Luxembourg.
  • Compobaie - Activité des usines et de la majorité des services, arrêtés de manière progressive.
  • Copac-  Fermeture de tous les sites de production
  • Cube - Suspension des activités sur l’ensemble des 18 unités de production de BPE, pendant 15 j au moins.
  • DS Chapes- Fermeture et arrêt de l’activité, pour une durée encore indéterminée. Les contacts téléphoniques restent possibles au 04 92 55 96 92.
  • ECMat Loc - Suspension de toutes les activités de production et de prestation, jusqu’à nouvel ordre.
  • Fehr - Mise en place massive des actions de chômage partiel, y compris pour la direction et repli des activités BPE et préfabrication.
  • Groupe Saint-Léonart - Fermeture de toutes les usines de préfabrication, pour une durée restant à déterminer. Direction commerciale et direction générale restent toutefois joignables pour répondre aux interrogations.
  • Jean Four-Eurobress - Fermeture de l’usine pour une durée indéterminée. Le service commercial reste. Contact possible via contact@jfed.fr ou à adresser à son interlocuteur habituel.
  • JPS Granulats - Arrêt toutes les activités Granulats, BPE, Ciment, pour une durée indéterminée. Seule est maintenue en service la fabrication de carbonate de calcium destinée à la nutrition animale.
  • Hussor - Fermeture des services et mise en veille progressive de toute son activité, le temps de réaliser les dernières opérations logistiques déjà engagées.
  • Loxam- Agences fermées jusqu’à nouvel ordre. Mais continuité de service... via LoxCall au 0800 20 40 80.
  • Migma - Le Béton Autrement : Fermeture temporairement, jusqu’au 31 mars.
  • Préfa-Ouest - Arrêt de l’activité. Mais contact possible, soit par téléphone 06 13 69 32 12, soit par mail.
  • Servitech - Fermeture de toutes les agences. Le centre d’appels national reste ouvert et les réponses sont assurées aux messages en provenance du site servitech.fr.Par ailleurs, le centre logistique national de Limonest assurera la réception des pièces détachées et des machines en réparation.
  • Teralta (île de la Réunion) - Fermeture de l’ensemble des sites, jusqu’à nouvel ordre.
  • Tubesca-Comabi- Fermeture de l’ensemble des sites industriels pour une durée d’au moins 15 j. Mais le service commercial reste disponible pour répondre aux questions via adv@tubesca-comabi.com.
  • Vinci Construction Grands Projets: Fermeture et mise en sécurité du chantier P03 de la ligne 15 du Grand Paris Express.
Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article